KARATé : F.T.K. : Le président démissionne, Hannibal Jegham pressenti





Au sein de la F.T.Karaté, on se démène pour assainir un milieu qui n’a fait que pâtir en raison d’un laisser-aller manifeste. Pire encore, au sein de cette fédération on a carrément fermé la porte au nez des véritables compétences à l’instar de notre champion international Hannibal Jegham, un champion d’envergure mondiale mais aussi un cadre supérieur détenteur d’un doctorat en finance. Le désormais ex-président de l’instance fédérale l’avait injustement écarté et avec lui l’entraîneur national Neji Sidhom, un technicien à la compétence reconnue et qui a contribué efficacement à la préparation non seulement de Hannibal Jegham mais aussi du reste de nos athlètes et dont les résultats plaident pour lui.
A présent que M. Cherif l’ex-président a démissionné après avoir «régné» pendant 13 ans sur les destinés de ce sport, se permettant plusieurs écarts tels que le fait d’investir l’argent de la fédération dans les Sicavs, un acte coupable mais resté impuni, car le président jouissait d’une couverture «solide». Hélas pour lui, ces couvertures sont tombées un certain 14 janvier 2011 par la volonté d’une jeunesse dépitée réclamant son droit à une vie digne, mais aussi à un sport vraiment sain. Après cette démission du président, on s’attend à un départ massif de tous ses collaborateurs, sachant que ce sont tous ou presque des collègues de travail. La F.T.Karaté va désormais tourner une page terne de son histoire pour laisser la place à une autre qui serait à coup sûr plus reluisante, étant donné qu’il y a unanimité parmi les jeunes (à l’image des instigateurs de cette révolte) en l’occurrence Hannibal Jegham pour prendre les rênes de cette fédération.
Attendons-nous donc avoir des lendemains meilleurs.

Mohamed Ali FERCHICHI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com