Mohamed Sakhr El Materi : Comment un simple «bac + 2» est devenu l’homme le plus riche du pays





Né en 1980, Mohamed Sakhr El Materi est le fils de l’officier Moncef El Materi, camarade de promotion de Zine El Abidine Ben Ali.
Son cursus universitaire se limite à deux misérables années d’études supérieures dans une école privée en Belgique. Cela ne l’empêchera pas de se marier avec Nesrine, la fille de Ben Ali, en 2004. Comme par hasard, l’année suivante, il fait fortune à l’occasion de la privatisation de la Banque du Sud en réalisant l’une des premières opérations de leveragad buyout en Tunisie (délit d’initié qui consiste à écarter les autres concurrents et imposer un prix préférentiel des actions).
Cette opération lui permet d’acheter la société Ennakl, un distributeur automobile, qui devient alors fournisseur officiel de l’administration tunisienne. Il  constitue un groupe industriel qu’il baptise du nom de Princesse El Materi Holding. Il obtient également la concession de la gestion et de l’exploitation des activités de croisières du port de La Goulette, dans la banlieue nord de Tunis. Il obtient l’agrément des autorités monétaires tunisiennes pour créer la banque Zitouna. En 2010, El Materi déclare qu’il achète via sa holding, avec Qatar Telecom et sa filiale Wataniya Telecom ainsi que le groupe Délice, la moitié des parts détenues par Orascom Telecom au sein de l’opérateur téléphonique Tunisiana, pour un montant de 1,2 milliard de dollars. Il est également le propriétaire de trois journaux et d’une station de radio. Sa fortune est estimée à 7 milliards de dollars.

Habib MISSAOUI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com