Le Club Ali Riahi/ Sur les pas de l’illustre devancier





Après Amina Srarfi et sa troupe «El Azifet», c’est au tour du «Club Ali Riahi» de la musique tunisienne de meubler l'Acropolium, cet espace culturel et artistique millénaire avec une soirée placée sous le signe de la musique tunisienne. Soutenu par l’Arab Tunisian Bank, qui sponsorise depuis presque une décennie l’Octobre musical, l’événement du vendredi constituera la deuxième action artistique qui verra le mariage culturel entre cette banque et l'Acropolium. C’est une soirée consacrée à la promotion de la musique tunisienne. Son animateur Chedly Fellah, est un musicien amoureux des vrais classiques tunisiens. Diplômé du conservatoire et fier d’être l’élève du Dr. Salah Mehdi (Zeriab), il continue avec acharnement la lutte de ses ancêtres pour rehausser et redorer le blason du chant tunisien. Il a fondé en juin 2003 le «Club Ali Riahi» de la musique tunisienne. Avec un ensemble de jeunes amateurs de musique authentique, il plonge dans les racines de notre patrimoine. La concrétisation est ce club des mélomanes amoureux de belles choses qui ont écouté et étudié la musique, et qui veulent partager avec le public la passion des chants d’antan de Tunis et de sa banlieue Sidi Bou Saïd où se mêlait le chant liturgique et mystique sur la colline, et la musique arabo-andalouse. Une expérience à suivre. Mondher CHRAIET


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com