Théâtre de la Reine Blanche à Paris : La Tunisie chante la liberté





Un concert de solidarité et de soutien à la Révolution tunisienne  sera à l’affiche du Théâtre de la Reine Blanche à Paris, cet après-midi, à partir de 17h30. Détails !
Les artistes tunisiens résidant en France continuent leur mobilisation pour soutenir la Révolution tunisienne et surtout pour venir en aide aux familles défavorisées dans les régions les plus démunies. Après «Loin des yeux, près de cœur», c’est la Tunisie qui chante ce soir sa liberté ; rendez-vous caritatif orchestré par de nombreux artistes qui ont choisi de passer à l’action.
Loin de la parlotte et des manifestations organisées à Paris aux rythmes de la Révolution, les enfants de la Tunisie se sont mobilisés. Pour ce soir, c’est à la nouvelle étoile de la chanson tunisienne Syrine Ben Moussa d’animer le concert, de prêter sa voix à la liberté et de chanter la Révolution tunisienne, la dignité, la justice, l’égalité, la solidarité…
Une ode d’amour à la Tunisie qui verra également la participation de plusieurs invités dont nous citons : le duo Skander Guetrai et Sana Sassi du groupe «Samsa», spécialisé dans le World music, le groupe «Tarab» et la voix montante Nawal Ben Kraïem… Deux artistes français, à savoir Didier Martine et Krikri prendront part à ce rendez-vous de soutien de la Révolution, à cet hommage musical au peuple tunisien.
Organisé par l’Association des Tunisiens des grandes écoles (ATUGE), ce concert visera à collecter des fonds pour aider les familles les plus touchées durant la Révolution.
Pour le programme de la soirée, les artistes proposeront aux invités un cocktail des airs du répertoire musical tunisien mais surtout des chansons écrites et composées spécialement pour saluer la Révolution et rendre hommage à ses martyrs.
Il est à signaler que, selon un communiqué publié à l’occasion, les recettes de cette action seront distribuées par le collectif www.tousensemble.org sur place le week-end du 19 février, sous forme de dons en nature et en espèces aux familles les plus démunies de la Tunisie et plus précisément de Thala et Ain Draham. Toujours selon la même source, un compte-rendu du déroulement de la distribution sera envoyé, par transparence, à tous les présents au concert.


Imen ABDERRAHMANI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com