S.T. : ça se calme…





Le complexe du Bardo a vécu des moments très chauds ces derniers jours.
A présent, tout est rentré dans l’ordre. Pour le bonheur de l’équipe bardolaise.


La colère des supporters qui ont réclamé pendant quelques jours le départ de Mohamed Derouiche semble s’envoler. Ces derniers jours, le calme a repris et l’équipe a pu s’entraîner dans de meilleures conditions. Patrick Liewig, le coach stadiste, pris lui aussi dans la tourmente, a su réchauffer l’ambiance et convaincre toutes les parties en attendant la reprise. A présent, il dispose de la totalité de son effectif et les joueurs se donnent au mieux pour le séduire et ambitionner une place de titulaire. C’est que le championnat connaît une longue trêve et une nouvelle préparation a eu lieu avec de nouveaux choix tactiques.
Retour gagnant
Côté effectif, on a enregistré deux renforts. Il s’agit de Mohamed Cherni, l’un des cadres de l’équipe qui a repris après une longue absence due à une rupture des ligaments croisés. De même, le jeune Seifallah Ayari, un avant de pointe, a retrouvé les siens après quelques mois passés à l’AS Kasserine. D’ailleurs, les deux joueurs ont signé leur retour de belle manière face à un club suisse de seconde division (2-0) et ils ont été les auteurs des deux buts stadistes.
L’autre nouvelle recrue, Martial, a pour sa part marqué sa présence avec brio contre le SAMB (1-0) puisqu’il a signé le seul but du match. C’est dire que ces renforts vont faire beaucoup de bien à un effectif qui vient de predre Ibrahima Ba, parti au Koweït. Les Stadistes vont affronter le COT ce samedi au Bardo et un stage d’une semaine est programmé pour la semaine prochaine.
A propos de la présidence
M. Mohamed Derouiche, le président du ST, a-t-il l’intention de quitter le club à la fin de l’actuelle saison alors que son mandat s’étend jusqu’en 2011-2012? Ecœuré par tout ce qui s’est passé au Bardo lors des deux dernières semaines, il a déclaré vouloir partir à la fin de la saison et tenir une AG extraordinaire et élective pour élire son successeur. La décision n’est pas définitive, mais elle pousse à suivre de près quelques anciens dirigeants stadistes qui entendent revenir sur scène. Nous en citons Mondher Abbès entre autres alors que M. Anis Ben Mime a lancé, lui aussi, une initiative pour regrouper les grands dirigeants stadistes au sein d’un comité de soutien qui aidera le ST à dépasser ses difficultés financières actuelles. A ce propos, rappelons que les joueurs ont eu leur salaire du mois de décembre 2010 et le retard de paiement ne concerne, à présent, que les salaires du mois de janvier 2011.


Kamel ZA?EM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com