Tunis : Des groupes tentent de mettre le feu dans une rue de prostitution





TUNIS –Agences
Des traces de confrontations sont visibles sur les ruelles adjacentes à une rue de la Capitale située près du souk connue pour abriter la principale maison close de Tunis. Des policiers et des soldats ont occupé hier les lieux pour remettre de l’ordre. Des éléments ont en effet tenté hier de mettre le feu dans une rue du centre de Tunis où travaillent des prostituées avant d’être dispersés par les forces de l’ordre qui ont par ailleurs déployé des hélicoptères.
Selon un témoignage recueilli par l’AFP, «des groupes ont tenté d’entrer dans la rue Abdallaah Guech pour l’incendier».
«Des habitants les ont empêchés de rentrer dans cette rue jusqu’à l’arrivée des agents des forces de l’ordre qui ont bloqué l’entrée en interdisant tout passage. Ils ont ensuite réussi à disperser ces manifestants», a ajouté un policier.
Un commerçant à proximité des lieux a déclaré que «des groupes ont tenté de s’introduire dans cette rue mais la police savait déjà que des manifestants allaient arriver. Ils ont bloqué les issues et maintenant la rue est gardée par la police et l’armée».
Toutes les boutiques situées à proximité de la rue Abdallah Guech ont été fermées, a constaté une journaliste de l’AFP.
Auparavant, plusieurs dizaines de manifestants islamistes avaient exigé dans le centre de Tunis la fermeture «des maisons closes», scandant «Non aux lieux de prostitution dans un pays musulman» devant le ministère de l’Intérieur.
Partis de l’avenue Habib Bourguiba dans le centre de Tunis, les manifestants ont arpenté la rue jusqu’au ministère de l’Intérieur dont les accès sont bloqués par l’armée et sont entourés de barbelés avec des blindés légers positionnés devant le bâtiment.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com