Manifestation de soutien au peuple libyen : Tous solidaires contre la dictature





Quelques dizaines de manifestants se sont rassemblés hier, devant l’ambassade libyenne à Tunis, pour dénoncer les massacres contre le peuple libyen.
Les réseaux sociaux ont été informellement qualifiés d’ennemi public numéro 1. Les appels pour manifester ont été lancés, il y a quelques jours, grâce à «Facebook». Et si les gouvernements tunisien et égyptien l’ont compris bien trop tard, le régime libyen l’a anticipé beaucoup plus tôt et a interrompu toute sorte de connexion avec l’extérieur et a même interdit l’accès des médias à son territoire. Le nombre des victimes augmente d’une heure à l’autre en Libye. Des pancartes en arabe, en français et en anglais réclamant le départ de Kadhafi, la foule manifeste toute sa colère contre le régime du dictateur.
Parmi les manifestants, quelques citoyens libyens résidents en Tunisie ont pris part à ce rassemblement. Au total, quelques dizaines y ont été et leur nombre ne cessait de s’accroître : «il est temps de partir», « Ben Ali et Moubarek vous attendent », « Kadhafi dégage»…
Selon Sihem Ben Sedrine membre du Conseil national pour les libertés en Tunisie : «Ce rassemblement intervient suite à des appels de détresse et de secours des manifestants libyens qui sont en train de mourir sans que personne ne bouge le doigt et loin des objectifs de la communauté internationale».

Mohamed M’DALLA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com