Sidi Bou-Saïd/ Le village bleu et blanc!





Les années passent, les temps changent mais la belle ville de Sidi Bou-Saïd reste toujours la même. Elle n’a rien perdu de sa fraîcheur et de son charme particulier qui attirent chaque année des millions de visiteurs du monde entier. Aujourd’hui, jeunes adultes et vieux peuvent vous affirmer sans la moindre gêne: «Sidi Bou» est éternel. «Il y a plus d’un demi-siècle que j’étais tombé sous le charme de la ville», c’est ce que nous a confié Haj Mohamed Ben Khlifa, 62 ans. A l’époque, le petit garçon partait avec sa famille durant la saison d’été, d’ailleurs c’est là qu’il a appris à nager. Sidi Bou-Saïd, la ville «peace and love». Juifs, Italiens, Français et Tunisiens, tous amoureux fous du bleu et du blanc qui font, à ce jour, la fierté d’un village aussi moderne que mythique. A-t-elle changé au fil des ans? «Non», nous répond Haj Mohamed, «Sidi Bou-Saïd ne changera jamais. Elle restera toujours le lieu magique des rencontres intimes car elle est par excellence la destination des amoureux», dit-il. Sidi Bou-Saïd est aussi agréable que mystérieuse, selon Sonia, 21 ans, étudiante. «Lorsque je suis en bonne compagnie, c’est ma destination privilégiée. Quand je me sens seule et triste j’y vais aussi, car à chaque fois, elle provoque en moi un mystérieux sentiment de réconfort». Du haut de la montagne, Sonia part vers d’autres destinations. Elle voyage. «A «Sidi Bou» je me sens fière d’être romantique», affirme la jeune étudiante. A l’image d’un vrai carrefour de goûts et de couleurs, la ville offre une superbe plage au jeune Mohamed Ali, passionné de football. Telle qu’une «Coppa Cabana» à la Tunisienne, l’agréable plage de Sidi Bou-Saïd continue d’accueillir les amoureux du ballon dont fait partie Mohamed Ali. Pas très bavard, le bon homme, nous confie qu’un jour il amènera ses enfants ici pour organiser un match en famille. Rafik haouachi


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com