La presse arabe demande des réformes avant tout nouveau sommet





Le Quotidien - Agences La presse arabe a évoqué, hier, le report du Sommet de la Ligue arabe à Tunis et accueilli avec scepticisme l’idée de sa tenue au Caire, soulignant que des réformes de cette Organisation étaient nécessaires avant toute nouvelle réunion. «Après l’échec (du sommet de Tunis), nous avons besoin d’une révision globale (de la situation) et d’une action plus large que la préparation d’un autre Sommet», écrit le quotidien saoudien Okaz. «Ce qui s’est passé à Tunis relève de la responsabilité de l’ensemble du système régional arabe qu’il faut réviser pour remédier» à des situations pareilles dans l’avenir, note pour sa part le quotidien saoudien Al-Madina. «Le report du Sommet serait sage car il a empêché une nouvelle impasse ou de nouvelles divergences qui auraient compliqué la situation», estime le quotidien Al-Watan de Ryadh. «Le choc» provoqué par la décision tunisienne «pourrait insuffler une nouvelle vie (...) à la Ligue arabe», fait remarquer le quotidien émirati Al-Ittihad. Au Koweït, l’éditorialiste du quotidien As-Siyassah dénonce «la thèse du complot» évoqué dans certains pays. «C’est le moyen le plus facile pour couvrir la faiblesse des Arabes», écrit-il.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com