Des nouvelles violences à Sohar : Le vent de protestation gagne Oman





Le Quotidien- Agences
De nouveaux affrontements ont éclaté hier dans la ville de Sohar à Oman entre police et manifestants qui dénoncent la corruption du régime, des protestataires bloquant l’entrée du port, le deuxième de ce sultanat du Golfe.
Ces violences marquent le troisième jour de forte tension dans cette ville à 200 km de la capitale Mascate, qui abrite des installations industrielles et une grande raffinerie. Avant-hier, un manifestant au moins a été tué au cours d’échauffourées avec la police.
Des slogans exigeaient que les ministres accusés de corruption soient jugés et limogés, et demandaient également l’abolition d’impôts et de taxes.
Dans le centre de la ville de Sohar, dont la population est estimée à 50.000 habitants, des manifestants s’en sont pris à un poste de police et les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour les disperser.
D’autres groupes de manifestants ont bloqué l’accès routier du port de Sohar, à une vingtaine de km du centre de la ville.
Aucune force de police n’était visible mais un hélicoptère a survolé les manifestations. Les protestataires ont formé des «comités populaires» pour organiser le ravitaillement et la protection des manifestants.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com