En bref : Sami Fahri hué par les avocats





Alors qu’il se rendait avant hier au palais de justice de Bab Bnet pour être entendu par un juge d’instruction dans l’affaire Cactus production, Sami Fehri, le directeur de cette entreprise a été hué par les avocats qui ont scandé des slogans hostiles dénonçant son implication dans des affaires de détournement de fonds et de corruption. Faut-il encore rappeler que la société Cactus Production s’est trouvée dans la tourmente au lendemain de l’éviction de l’ancien régime à cause de ses liens avec Belhassen Trabelsi, le frère de Leila Trabelsi, l’épouse de l’ancien président Ben Ali. Une information judiciaire a été ouverte afin de tirer au clair la comptabilité de l’entreprise qui se dirige vers la mise en faillite si les doutes de corruption et de dépassement s’avèrent vrais.


Plainte contre le chef d’escale de Tunisair à Tripoli
Deux citoyens tunisiens ont porté plainte à l’encontre du chef d’escale de la compagnie Tunisair à l’aéroport de Tripoli en Libye qui aurait mis sur le marché noir des billets d’avion vers Tunis privant plusieurs passagers d’acheter ces mêmes billets dans les points de vente officiels.
Il est à noter que plusieurs milliers de Tunisiens se sont pressés pour quitter la Libye suite aux troubles qui secouent ce pays depuis plusieurs semaines.


Des centaines de fauteurs de troubles arrêtés
Les agents de l’ordre relevant de la sûreté nationale appuyés par des unités de l’armée nationale mènent actuellement une vaste opération sur tout le territoire national qui a d’ores et déjà abouti à l’arrestation de plusieurs centaines de fauteurs de troubles impliqués dans les incidents qui ont secoué plusieurs villes du pays et en particulier la capitale.
Inculpés d’actes de vandalisme et de destruction de biens publics et privés ainsi que de coups et blessures ayant entraîné la mort d’autrui, les suspects devaient être entendus sous peu par les juges  d’instruction.


Myriam BEN SALEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com