Une road-map pour la 2e République





L’Assemblée nationale constituante naîtra le 25 juillet prochain après l’élection de ses membres la veille; ce sera le dernier jalon de la naissance de la 2e République.
La prochaine Fête de la république aura immanquablement un goût différent alors que des élections libres, pluralistes et transparentes conduiront à la naissance de l’Assemblée Nationale Constituante le dimanche 24 juillet prochain, à la veille du 25 juillet. Mais, avant d’arriver à cette date, la Tunisie est passée par des repères remarquables et passera par d’autres.
Depuis les semaines qui ont immédiatement suivi le 14 janvier, les Tunisiens étaient de plus en plus nombreux à axer leurs revendications sur la création d’une Assemblée Constituante. Les revendications culminent le 23 février quand Yadh Ben Achour, président de la Commission supérieure de la réforme politique et de la transition démocratique (CommissionRPTD), annonce, comme pour résumer le sentiment national: «La Constitution originale de 1959 a ainsi subi des amendements incessants pour finir par ne plus avoir la moindre valeur, un simple parchemin que nous devons déchirer... Elle est irrémédiablement entachée et il faut la refaire entièrement et la CommissionRPTD a la mission de démanteler la totalité de ce système, la purification de tous les articles, de tous les Codes».
Des attentes qui furent comblées par le discours de Foued Mebazaâ, le Président provisoire, le 3 mars, qui a dissipé les craintes. Car il a annoncé son engagement à garder son poste au-delà du 15 mars et jusqu’au déroulement des élections. Il a également souligné la continuité de l’Etat avec l’adoption d’une organisation provisoire composée de lui-même et d’un gouvernement transitoire qui prendra fin le jour où l’Assemblée Constituante entamera ses travaux. Il a aussi donné une date aux élections de l’Assemblée Nationale Constituante pour le dimanche 24 juillet prochain. Dernier point: fin mars, la Commission de la Réforme politique et de la transition démocratique présentera un projet de texte légal pour un système électoral spécial dans le but d’élire cette Assemblée.
Le 4 mars, le Premier ministre, Béji Caïd Essebsi, abonde dans ce sens avec le détail du programme du gouvernement pour la période à venir :
- Restituer le prestige de l’Etat qui s’est détérioré sensiblement ces derniers temps.
- Rétablir l’ordre et la sécurité dans toutes les régions et institutions
- Rompre définitivement avec l’ancien régime
- Suspendre la Constitution de 1959
Un signe indéniable que nous sommes désormais dans une nouvelle logique; le 3 mars, la commission supérieure de la réforme politique est appelée désormais l’instance supérieure pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique.
Manoubi AKROUT


En 6 stations
1 - 23 février: Yadh Ben Achour, président de la CommissionRPTD, annonce que la Constitution originale de 1959 n’a plus la moindre valeur et il faut la refaire entièrement.
2 - 3 mars: Foued Mebazaa annonce la dissolution de la Constitution et de toutes les institutions qui en relèvent (à part deux) et affirme qu’il poursuivra sa mission après le 15 mars.
3 - 4 mars: Béji Caïd Essebsi annonce que la Tunisie a définitivement rompu avec l’ancien régime
4 - 15 mars: passage de la présidence au-delà des 60 jours relevant de l’article 57
5 - 31 mars: date-butoir de la remise, par la CommissionRPTD, du projet de texte légal pour un système électoral spécial pour élire l’Assemblée Constituante
6 - 24 juillet: Un dimanche d’élection de l’Assemblée


A quoi sert l’Assemblée constituante ?
L’Assemblée Constituante est une institution collégiale momentanée qui a pour tâche la rédaction de la nouvelle Constitution, c’est-à-dire le texte fondamental d’organisation des pouvoirs publics de la Tunisie. Les membres de l’assemblée seront élus et la nouvelle Constitution sera entérinée par référendum.
Grâce à son travail, nous entrerons alors de facto dans une Seconde République avec une nouvelle légitimité.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com