Reprise imminente : La locomotive C.A.





Et si le CA donnait le ton à la quintessence même de la révolution,
sportivement parlant? Les deux fois où les Clubistes ont eu à se manifester le présagent très perceptiblement.
La première, c’était à l’occasion de l’AG élective du 25 février. Et quand bien même il y aurait eu des réserves quant à la véritable teneur démocratique ayant présidé à ses travaux, l’histoire retiendra que sur le plan sportif, cette AG s’assimilera toujours à une manifestation ayant, dans le sillage de la révolution bénie, cristallisé l’un des principes fondamentaux de cet héroïque soulèvement.
Le deuxième événement ayant mis les Clubistes sur l’avant-scène se rapporte au match disputé avant-hier dans le cadre de la Ligue des Champions, contre le représentant rwandais.
Et là aussi, les Rouge et Blanc ont donné un bref aperçu de ce que pourrait être le paysage footballistique de l’après-révolution. Allusion à ce niveau aux stadiers auxquels ils ont eu recours pour assurer le bon déroulement du match.
Une pratique assimilable à celle de mise en Europe et qui gagnerait à se généraliser dans nos contrées, du moins en Ligue 1, chaque match selon son importance.
Cela dit, il ne reste maintenant qu’à espérer un retour rapide à la compétition, le meilleur moyen de conférer à notre glorieuse révolution l’éclat qu’elle mérite.
Dans cette optique, le CA a joué le rôle de locomotive. Aux autres clubs de lui emboîter le pas, avec l’espoir légitimement nourri par les sportifs en général, de rompre définitivement avec les insanités liées à l’ancien régime et à la basse mentalité qui lui était sous-jacente.


Wahid SMAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com