Cinéma : Satin rouge : assez





On pensait qu’avec la benjamine du cinéma tunisien à savoir Raja Amari, nous allions sortir du carcan des histoires de femmes et nous nous sommes fourrés le doigt dans l’œil…Espoirs déçus sur tous les plans… Arrêtez de prostituer notre image, la femme n’a rien demandé.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com