E.S.T. : Pour un nouveau départ





Il était temps. La L1 reprend ses droits ce week-end au grand bonheur de l’EST, champion de l’aller, et qui se prépare à son retour sur la scène africaine le 19 mars face au club béninois de l’ASPAC.
Neuf semaines sans compétition officielle laissent inévitablement des séquelles quel que soit le programme de préparation établi. Nabil Maâloul, faisant bon cœur contre mauvaise fortune, a multiplié les rassemblements à Gammarth et les matches amicaux qui sont au nombre de cinq (2-1 CAM, 2-0 ASG, 2-0 JSK, 3-3 CSHL et 3-0 ASA). Il y a eu en cours de route quelques pauses observées lors des weeks-end pour permettre aux joueurs de souffler, mais au fil des semaines, le niveau s’est amélioré sensiblement et on a eu à le constater lors des dernières sorties amicales.
Le principal souci du staff technique concernait l’absence prolongée des internationaux «A» et Olympiques: Darragi, Hicheri, Korbi, Msakni, Traoui et les Ben Cherifia, Ben Youssef, Boughanmi, Ben Hamouda et Ayari sans oublier les étrangers Banana, Roger et Afful. Ces deux derniers ont rejoint le groupe en retard et continuent ces derniers jours à se donner à fond pour retrouver leurs sensations. Mais au vu des dernières séances effectuées à l’annexe de Radès, l’ensemble a donné l’impression d’avoir gagné en compétitivité et en puissance. Reste à espérer que tous les joueurs arrivent à la reprise en ayant le même niveau physique et technique.
Chapitre nouveautés, l’effectif sang et or enregistre, depuis le mercato hivernal, l’arrivée du Malien Dramane Traoré, de Khaled Mouelhi et des revenants Abdi et Baghouli. Les deux premiers sont prêts pour le match de ce samedi face au CAB alors que les deux autres ont encore besoin de temps pour retrouver toutes leurs sensations perdues.
Qui suppléera Darragi?
L’Espérance recevra samedi le CAB avec une nouvelle approche offensive dans la mesure où il n’y aura plus d’Eneramo, parti en Turquie, ni Darragi qui aura à purger une suspension de trois rencontres. C’est là l’objectif premier de Nabil Maâloul lors des dernières semaines.
Avec à sa disposition les Msakni, Traoré, Bouazzi, Ben Hamouda, Mhirsi et Ayari, le technicien sang et or a déclaré avoir trouvé la formule adéquate en attendant l’application sur le terrain dès samedi à Radès face au CAB.
Et à quelques jours de la reprise, l’Espérance ne cache pas ses objectifs: leader de la L1 avec un point d’avance sur le premier poursuivant, elle cherchera à conserver son fauteuil et pourquoi pas consolider son leadership samedi ou lors des prochaines journées, elle qui est habituée à ce poste. Et puis, ce match face au CAB lui permettra de jauger ses potentialités une semaine avant le match aller du premier tour de la ligue des champions face au club béninois de l’ASPAC.

J.B.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com