Un nouveau service des P.T.T./ Le télégramme en ligne arrive





Près de 5000 télégrammes ont été envoyés par le biais du nouveau site Web: «www.webtegram.poste.tn». La nouveauté introduite par la Poste tunisienne permet un traitement plus rapide et plus efficace des milliers de télégrammes envoyés chaque jour. Tunis-Le Quotidien Le télégramme classique détient-il encore sa place dans la société d’aujourd’hui? De par l’évolution vertigineuse que connaît notre petite planète dans le monde du virtuel, il semble que le Tunisien moyen utilise de moins en moins le télégramme pour communiquer avec ses semblables. Beaucoup préfèrent recourir aux e-mail. Ces derniers ont acquis avec les avantages qu’ils offrent, gratuité et instantanéité obligent, un droit de cité irréprochable. Toujours est-il, le télégramme demeure un outil indispensable car il constitue, pour certaines entreprises, et notamment les institutions financières, une preuve juridique. Le télégramme reste le moyen indispensable et nécessaire pour préserver les droits et garantir l’intérêt des uns envers les autres. C’est la raison pour laquelle la Poste Tunisienne a décidé d’innover en lançant un nouveau service le e-telegramme. Désormais, il est possible, à partir d’un ordinateur personnel ou administratif, via le réseau Internet, de se connecter au site www.webtelegram.poste.tn et d’émettre un télégramme. Quatre applications composent le système d’exploitation. La plateforme actuelle permet aux particuliers et aux divers organismes d’accéder à un espace sécurisé et personnalisé. Actuellement, des modèles spécifiques sont disponibles et concernent le mariage, les anniversaires, les réussites, les fêtes et les naissances. Pour des raisons de sécurisation et de commodité, il n’est pas possible pour le moment de programmer des textes personnalisés, nous explique l’informaticien qui a conçu ce Web, M. Sélim Lasran du groupe «Equinoxes». La nouvelle plateforme sera équipée dans quelques mois d’un logiciel permettant une personnalisation des messages à envoyer. Depuis le mois de février, 5000 télégrammes urgents ont été distribués dont 60% en l’espace de trois heures, à raison de 2,6 dinars par envoi. Le paiement se fait au moyen de l’e-dinar ou de cartes visas. Actuellement, le nombre de télégrammes traités par la Poste Tunisienne se situe autour de 1350 unités. Les 1600 facteurs chargés de faire parvenir les missives à leurs destinataires, ne vont certainement pas chômer avec la nouvelle méthode. Lotfi touati


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com