E.S.H.S. : Des individualités pour briller





Dans quelques jours, les Hammamis replongeront dans le bain du championnat. L’équipe est en arrêt de compétition depuis un certain 9 janvier, date de son dernier déplacement à Kairouan.
Avec la défection du Brésilien Robertinho, le président Sami Gandouz a engagé Samir Jouili pour la phase retour. Après deux stages concluants et pas moins de cinq tests amicaux effectués en l’espace de deux mois avec un bilan relativement flatteur (trois victoires, deux nuls et deux défaites), l’Espoir peut espérer de meilleurs résultats dans la phase retour.
L’entraîneur Jouili qui se trouve, comme nous l’avons souligné depuis plus de deux mois à la tête de l’équipe hammam-soussienne, n’a pas épargné ses efforts pour mettre ses protégés sur la bonne voie, tout en mettant en route pour la reprise (fixée pour les 12 et 13 mars courant) les choix tactiques. L’ex-usémiste n’a pas omis, entre autres, d’accorder une importance capitale à l’efficacité offensive, c’est que les coéquipiers de Bachouche ne peuvent plus se permettre de gaspiller de précieux points dans les matches à la portée. En effet, Jouili n’a pas manqué de faire tourner son effectif afin de trouver la paire d’attaque la plus apte à réussir cette mission.
Pour le moment, Jouili est satisfait du rendement collectif de son effectif notamment devant El Gawafel, l’USM et EM Mahdia. Il ne reste pour lui qu’à confirmer lors de la reprise de la compétition. Il est aussi satisfait de la bonne forme de certains joueurs de base tels que Saber Ben Fredj, Bilel Bachouche, Bassam Ben Nasr, Radhouane Tawhari. Ce quatuor est essentiel dans l’encadrement des jeunes éléments, tels que Ghédifi, Néji, Mansouri et le keeper Chouchane qui, face à l’indisponibilité des deux gardiens Bayoudh et Laâmouri, doit profiter de la chance et de la confiance qui lui ont été accordées afin de briller de mille feux. Il est bien placé pour devenir le gardien numéro un de l’équipe.

M. KAHIA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com