Le fait : Il n’y a pas que le foot





Tout un chacun a connaissance de la mauvaise passe que traversent nos clubs. Mais on a l’impression que seul le foot polarise l’intérêt général.
Depuis quelques semaines, quand la question inhérente au retour à la compétition a été évoquée, il n’y a qu’une seule discipline qui ait accaparé l’attention des différentes parties prenantes. Tous les plateaux réservés au sport, toutes les réunions tenues par le ministère avec les présidents de clubs n’ont parlé que de foot. Comme si les autres disciplines étaient vouées à une saison blanche. Or, nous savons pertinemment que plusieurs sports s’apprêtent à renouer avec la compétition dès ce week-end, à l’instar du basket, à titre indicatif. A ce niveau, un petit tour des clubs a révélé que l’écrasante majorité d’entre-eux ont les caisses totalement vides et sont incapables d’effectuer le plus court des déplacements, fut-il à quelques encablures de leurs murs.
Par ailleurs, dans le dessein de donner le coup de fouet salutaire aux clubs, la FTF s’est réunie avant-hier avec les présidents. Ce serait une louable initiative, si la FTBB lui emboîtait le pas, pour trouver à l’unisson la panacée à cette situation alarmante.
Par ces temps de vaches maigres, où au moins la subvention municipale aurait dû être versée (certains clubs, comme l’ESG, n’ont même pas perçu la première tranche), une concertation entre tous les acteurs concernés est plus que souhaitée.


Wahid SMAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com