Cartier-Bresson :L’instant décisif





Les photographes venus du monde entier en Tunisie et qui ont couvert «La révolution du Jasmin» se sont inspirés de plusieurs modèles. L’un de ces modèles est le célèbre photographe français Cartier-Bresson.
Les photographes qui ont mis sur pellicule «La révolution du 14 Janvier» ont eu, en plus de leur instinct, plusieurs modèles. L’un de ces modèles est le célèbre photographe Cartier Bresson. Né en 1908, Cartier-Bresson est mondialement connu pour avoir donné un titre au moment même où l’on appuie sur le bouton pour capter l’image. Il a appelé cet instant «L’instant décisif». C’est avec d’autres photographes non moins inspirés qu’ il fonde la célèbre agence «Magnum Photos». Une agence qui regroupe quelques-uns des plus grands journalistes et photographes du monde.
Cet artiste artisan s’est également fait connaître par des clichés pris dans la rue. Des clichés qui ont pour personnages principaux des gens du commun. On lui doit également des photos d’artistes et d’écrivains devenus des icônes comme celles de Jean-Paul Sartre ou bien encore de Simone de Beauvoir. Emprisonné durant 3 ans par les Allemands pendant la seconde guerre mondiale, il intègre un mouvement clandestin d’aide aux prisonniers après son évasion, multiplie les clichés pendant la libération et réalise «Le retour». Parisien, il a énormément voyagé et les Etats-Unis et le sud de l’Italie l’ont marqué.
A ne pas confondre Cartier-Bresson avec Robert Bresson, le réalisateur à qui l’on doit «Pickpocket».
Le photographe humaniste
C’est un photographe qui refuse toute mise en scène pour ses clichés. Etre naturel et capter le naturel, telle est sa devise. Se contenter de reproduire la réalité prise sur le vif et surtout la reproduire en noir et blanc. Des couleurs qui interpellent la sensibilité et la curiosité de celui qui les regarde. Et puisqu’il est naturel, il n’y a pas de jeu de lumière, il n’accorde pas d’importance à tel ou tel objet. Voilà pourquoi cet homme est estimé de ses pairs. Il a réussi avant l’heure à additionner le photo-journalisme et la photographie d’art.

M. WALEY EDDINE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com