Sami Trabelsi : «Continuer dans l’état d’esprit du CHAN»





Sami Trabelsi, le sélectionneur national, a dévoilé hier, lors d’une conférence de presse tenue au siège de la FTF, la liste des joueurs convoqués pour le stage préparatif au match amical face à Oman.
La conférence a réuni l’ensemble du staff technique de l’Equipe nationale (Sami Trabelsi, Nizar Khanfir, Farid Ben Belgacem et Wassim Mâalla, le préparateur physique), à l’exception de Khaled Azaïez. Le sélectionneur national a débuté cette conférence par rendre hommage aux joueurs locaux qui se sont distingués, lors du CHAN du Soudan, par un esprit de groupe solide et une discipline extraordinaire.
Concernant ce sacre, Trabelsi a affirmé que les joueurs ont tourné la page du CHAN, tout en retenant les points positifs de cette participation, et surtout l’esprit du groupe qui commence à s’installer. Il a également expliqué que les rencontres des éliminatoires de la CAN n’ont rien à voir avec les matches du CHAN. «La CAN est un palier supérieur. Les équipes adverses ont des joueurs qui jouent au plus haut niveau en Europe», a-t-il ajouté.
Trabelsi a abordé également le sujet de l’arrêt des compétitions locales. Il a affirmé que ça porte atteinte à la compétitivité des joueurs et leur état physique et moral: «Les joueurs qui ont participé au CHAN sont en manque de compétitions et ça aura des répercussions néfastes sur leur rendement. Il faut que les compétitions reprennent pour qu’on puisse superviser ces joueurs et pourquoi pas dénicher un élément ou deux qui peuvent nous être utiles», a-t-il déclaré. Une déclaration qui a été confirmé par Wassim Mâalla , le préparateur physique.
Concernant la liste des joueurs convoqués pour disputer le match contre Oman, le sélectionneur national a expliqué qu’il a préféré garder les mêmes joueurs qui ont excellé au CHAN, tout en faisant appel à six joueurs (Jemâa, Hagui, Allagui, Chermiti, Jmal et Ben Khalfallah) qui jouent à l’étranger pour consolider davantage le groupe. Il s’est largement étalé sur les performances actuelles de ces joueurs, leur permettant de faire partie du groupe sélectionné. Trabelsi a aussi affirmé que le recours aux joueurs locaux sera dorénavant un principe. «Personne n’est indispensable, et l’esprit du groupe est plus important pour moi que le talent individuel», a-t-il affirmé.
Quant à l’absence de cinq joueurs (Abdennour, Akaïchi, Mbarki, Msakni et Ben Mustapha), Trabelsi a expliqué que la priorité est donnée à l’EN qui dispute, dans la même période, un match officiel très important. Le sélectionneur national a aussi expliqué que le choix de l’équipe adverse (Oman) constitue un respect pour le contrat moral liant les deux fédérations.

Meher KACEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com