Marchands ambulants : Halte au désordre !





Depuis hier, les marchands ambulants ne sont plus tolérés sur les avenues du centre-ville.
Depuis plus de trois semaines, le Passage, la rue Charles de Gaulle, l’avenue de Paris et autres places se sont transformées en images de cavernes d’Ali Baba, avec des commerces de tous genres, une très grande foule d’acheteurs.
Le désordre régnait durant ces dernières semaines au centre-ville. Les magasins et boutiques étaient les victimes de ces étals anarchiques. Des marchands ambulants ayant trouvé pour excuse le chômage et dont le seul remède était le recours à cette économie anarchique.
En interrogeant l’un des marchands ambulants, Imed Ben Mohamed, qui tente toujours de vendre ses produits même après l’intervention des forces de l’ordre, nous indique que «Si on nous empêche de travailler, il faudrait, dans ce cas, que l’Etat nous trouve du travail avec un salaire décent. Que l’Etat assume ses responsabilités. Ce n’est pas non plus à cause de nous que les magasins ont des problèmes».

Mariem FARHAT


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com