ENDA interarabe : Des microcrédits pour les microentrepreneurs





Les microcrédits sont devenus une solution efficace surtout pour ceux qui n’ont pas le droit d’avoir des crédits bancaires ou ne disposent pas d’un diplôme.
Le microcrédit consiste généralement en l’attribution de prêts de faible montant à des entrepreneurs ou des artisans qui ne peuvent accéder aux prêts bancaires classiques. Le microcrédit se développe surtout dans les pays en développement, où il permet de concrétiser des microprojets favorisant ainsi l’activité et la création de richesses. En Tunisie, l’association ENDA s’est lancée dans ce processus depuis 20 ans. Avec plus de 60 agences réparties dans les quatre coins du pays, ENDA interarabe a financé plus de 160 000 projets à travers ses microcrédits. L’idée est simple et consiste à accorder la possibilité d’un crédit à faible montant pour ceux qui veulent créer un microprojet. La clientèle de ENDA interarabe est constituée de travailleurs indépendants, vulnérables en termes d’accès au capital financier et humain, de formation et d’encadrement. Dans cette même optique, ENDA assure le suivi de ses clients afin de garantir le succès du microprojet et favoriser la rentabilité. A ce niveau, ENDA interarabe a mis en place des services d’appui aux microentrepreneurs pour accompagner ses clients tant au niveau de la gestion de l’entreprise qu’à celui du développement humain. Ces services s’articulent autour de deux axes : le renforcement des capacités des entrepreneurs et l’empowerment des femmes. Selon M. Mohamed Guermassi, membre de l’unité de communication d’ENDA, l’association a mis en place un système de crédits selon les besoins de chaque demandeur. Et de préciser: «Nous avons cinq types de microcrédits selon la cible, l’objet du prêt, le montant et la durée du remboursement. En ce qui concerne les tranches d’âges de nos clients, nous accordons des crédits aussi bien aux jeunes qu’aux adultes âgés de 18 à 60 ans. Pour nous, le plus important, c’est la motivation du demandeur de crédit. Je peux confirmer que 98% de nos prêts sont remboursés dans les délais impartis et ceci est un véritable succès pour nous. Nous voulons atteindre 80 agences d’ici 2012 et servir 250 000 clients».
Toujours selon notre interlocuteur, les crédits ENDA relèvent de cinq types. Il y a d’abord le prêt Mawilni d’un montant de 1200 DT jusqu’à 5000 DT pour financer des besoins en fonds de roulement ou en investissement. La période de remboursement s’étale jusqu’à 24 mois. Le prêt Mawsem, ensuite, est réservé aux petits et moyens agriculteurs. Le prêt Solfa, de son côté, cible les personnes exerçant (ou voulant lancer) une activité génératrice de revenus à domicile. Quant au prêt Eddar, il consiste à améliorer les conditions de logement. Enfin le prêt Ta’alim vise à financer les frais de scolarité surtout pour les familles nécessiteuses.
Il convient de signaler que l’association accorde des crédits aux étrangers à condition que ces derniers possèdent une carte de séjour tunisienne valide.

Walid BOUROUIS


ENDA interarabe en bref
Enda interarabe est une ONG internationale à but non lucratif. Membre de la famille ENDA Tiers-Monde basée au Sénégal, elle a accompli 20 années d’activités en Tunisie dont 15 dans le domaine du microcrédit. Elle a été fondée en Tunisie en 1990 par Mme Asma Ben Hamida, l’actuelle directrice exécutive et M. Michael Cracknell, l’actuel secrétaire général.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com