Commission de Venise : Le savoir-faire au service des valeurs de la Révolution





La commission de Venise (Commission européenne pour la démocratie par le droit) a tenu un point de presse hier pour éclaircir le rôle de cette commission et sa coopération avec le gouvernement de transition en matière d’assistance constitutionnelle.
«Nous sommes aux côtés de l’Etat et du peuple tunisiens pour la consolidation de ce processus, dont les impacts seront déterminants, non seulement pour la Tunisie, mais pour toute la région du sud de la Méditerranée», a indiqué M. Gianni Buquicchio, le président de la commission. Et d’ajouter: «Nous sommes ici pour collaborer avec la commission pour la réalisation des objectifs de la Révolution, la réforme politique et la transition démocratique et proposer notre savoir-faire. La transition démocratique en Tunisie doit, en premier lieu, concrétiser les aspirations et les attentes du peuple tunisien. De ce fait, nous allons essayer de travailler ensemble pour relever ce défi et instaurer un climat démocratique. Echanger les idées et les avis, à cette étape, peut épargner au peuple tunisien les erreurs du parcours transitoire vers la démocratie».
Répondant à une question du «Quotidien», M. Buquicchio a indiqué que le régime parlementaire semblait être la solution la plus fiable pour une Tunisie moderne. Et de renchérir: «Tout au long de ma visite, j’ai constaté que la majorité des Tunisiens soutenait l’idée de créer un régime parlementaire. Ceci est un choix que nous laissons pour les Tunisiens. Notre commission propose seulement son aide et sa vision élaborée à travers les anciennes expériences vécues. Les exigences du peuple tunisien sont la feuille de route qui déterminera vers quel régime s’orientera le pays. D’ailleurs, le nombre croissant des partis politiques confirme une maturité au niveau de la société pouvant même générer des coalitions entre eux».
Pour sa part, M. Akin Algan, ambassadeur de Turquie en Tunisie, a accentué son intervention sur l’importance de préserver la révolution tunisienne et la soutenir à l’échelle régionale, continentale et mondiale. Il poursuit en ces termes: «La Tunisie est devenue un exemple à suivre et le vent de la révolution souffle à travers les pays de la région. Ceci reflète l’importance de cet événement. En outre, je crois que la transition démocratique tunisienne va renforcer la position conjointe de la Turquie et de la Tunisie et accentuera davantage la présence musulmane au niveau de la Méditerrané».
«Se hâter lentement»
En ce qui concerne la commission pour la réalisation des objectifs de la révolution, M. Buquicchio a indiqué que le plus important, c’est de ne pas se précipiter et éviter les décisions hâtives. «Certes, les Tunisiens ont besoin d’atteindre les rivages de la démocratie, mais ceci ne doit pas occulter le travail de cette commission. C’est-à-dire qu’il faut bien analyser la situation du pays et fixer les priorités et les urgences d’avance pour s’épargner des erreurs. A ce niveau, les médias ont un rôle très important à jouer. La sensibilisation de la société civile est un facteur essentiel qui peut aider sûrement à favoriser le climat de confiance, d’une part, et créer des médias libres, cohérents et objectifs, d’autre part», ajoute-t-il.
Dans cette même optique, Mme Simona Granata-Menghini, secrétaire adjointe de la commission de Venise, a mis l’accent sur la nécessité d’instaurer de nouveau la stabilité de la Tunisie et de laisser le gouvernement travailler. Elle abonde dans ce sens: «Je peux confirmer que le chemin vers la démocratie n’est plus une chimère en Tunisie. Néanmoins, les Tunisiens ont besoin de réinstaurer la stabilité. Les valeurs fondamentales d’un Etat sont les libertés, les droits et les devoirs et bien sûr les législations et les lois. Je crois que la stabilité favorise la prospérité et celle-ci amène la démocratie».
Il reste à noter que la commission de Venise a formulé le souhait d’engager un dialogue avec les divers partis politiques qui prolifèrent en Tunisie.


Walid BOUROUIS




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com