Ecole Farhat Hached à Sidi Bouzid : Les enfants racontent la révolution





Scènes sanglantes, des policiers réprimant les manifestants, des cadavres éparpillés un peu partout, telle est l’idée que rapportent les écoliers de l’école Farhat Hached à Sidi Bouzid. En tout cas, c’est ce que laisse entrevoir la série de dessins réalisés par ces enfants, et exposés sur les murs de l’école en question.
Entre de petits poèmes, aussi sympathiques que douloureux, des dessins, aussi innocents que macabres, et des notes aussi drôles que profondes, les enfants ont exposé leurs points de vue quant à la révolution tunisienne. Ils sont tous d’accord sur un point : l’atrocité de la répression policière.


M.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com