P.S.L/ Une exclusion de plus !





Le Bureau politique du Parti social libéral a décidé d’exclure définitivement M. Riadh Nefla du parti au cours d’une réunion tenue samedi dernier. Tunis-Le Quotidien Membre du Bureau politique chargé des affaires financières, Riadh Nefla avait accusé MM. Mounir El Béji et Boujemaâ Yahyaoui, respectivement président et trésorier, de mauvaise gestion financière». M. Nefla qui s’est par la suite rétracté pour revenir à la charge tout en accusant le trésorier uniquement, a précisé dans un communiqué rendu public hier qu’il «n’avait pas eu l’occasion de se défendre». Le membre du Bureau politique exclu a également fait remarquer qu’il est en possession de documents prouvant de flagrantes «anomalies financières». Raison pour laquelle il compte intenter une action en justice contre la direction du Parti. Le manque de transparence financière dont le responsable des affaires économiques accuse la direction a été la raison principale de l’affaire qu’avaient intentée les membres du «courant libéral réformiste» exclus du parti depuis quelques années. La direction du PSL ne semble nullement se soucier outre mesure de cette menace de recours à la justice. «La Cour des comptes s’est assurée de la transparence financière au sein du parti. Le jugement prononcé par le tribunal de première instance récemment en notre faveur prouve que nos mains sont propres», affirme M. Mongi Khammassi, vice-président du Parti. Ce dernier souligne que le Parti repartira sur des bases plus solides suite au dernier Conseil national, avant les échéances électorales d’octobre prochain. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com