Nessma TV : Le discours paradoxal de Nabil Karoui





Un point de presse a été organisé hier par le directeur de la chaîne Nessma TV, Nabil Karoui. Une occasion de plus pour faire le point sur la situation et les nouveautés de la chaîne.
Le patron de la chaîne à vocation maghrébine Nessma TV a tenu hier un point de presse pour mettre au jour certains points d’ambiguïté qui viennent de créer une polémique autour de la chaîne.
Nessma TV, qui avait l’habitude de faire le point de ses programmations chaque mois avec les journalistes, n’a eu aucune rencontre avec la presse écrite depuis le 14 janvier.
Polémique
Lors de cette rencontre, plusieurs sujets ont été débattus. Sur la question du talk show avec la secrétaire d’Etat Américaine, Hillary Clinton, qui a suscité une grande polémique dernièrement, Nabil Karoui a affirmé que cette émission a été proposée par le département d’Etat américain, qui avait fait le choix de Nessma TV et même quelques invités. «Pourquoi Nessma et pas une autre chaîne? C’est, en fait, un choix stratégique des Américains qui vou­laient un support à caractère maghrébin» affirme-t-il. «Si certaines personnes n’ont pas pu participer au talk show, c’est dû à des problèmes d’organisation. On ne peut pas accueillir tout le monde», ajoute-t-il.
Nouvelle programmation
«Une nouvelle programmation est an­noncée pour la fin de ce mois», a déclaré le patron de Nessma TV. Cette nouvelle grille comportera une programmation de variétés et pour les infos il y aura un ren­dez-vous quotidien à partir de 20h. «Les téléspectateurs sont gavés d’infos et de débats, donc on devra reprendre notre programmation habituelle, tout en respec­tant notre vocation maghrébine». La chaîne sera aussi sur canal satellite et le bouquet d’Orange, donc il y aura une intervention sur la France et l’Europe. Il y aura bientôt un retour du sport sur la chaîne. A ce sujet, des négociations sont en cours avec les instances concernées.
Bénévolat
Concernant la relation de Karoui and Karoui avec le gouvernement, Nabil Karoui a affirmé que le gouvernement a contacté des professionnels de la com­munication pour aider le gouvernement à promouvoir une image positive et ce, gratuitement. C’est presque du bénévolat de la part de la boîte de communication. Aucun profit ne sera tiré, selon Nabil Karoui.
Accusations
Des accusations autour de la ligne éditoriale de la chaîne circulent actuelle­ment dans les réseaux sociaux. A ce sujet, le patron de la chaîne affirme son soutien et sa solidarité totale avec ses collabora­teurs et ses employés. Sauf que M. Karoui a répondu au sujet des 40 personnes renvoyées récemment par une déclaration peut crédible: «On connaît actuellement des difficultés économiques». Ces diffi­cultés qui ne sont apparues qu’après la création d’un syndicat de base par et pour le personnel de Nessma TV, et les per­sonnes renvoyées sont les adhérents de ce syndicat. Une coïncidence peut-être ? Ou c’est tout simplement de la «schizoph­rénie» que M. Karoui a utilisée à maintes reprises pour décrire le paysage médiatique actuel en Tunisie?


Mohamed M’DALLA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com