Manifestation devant l’ambassade de Suisse à Tunis : Rendez-nous notre argent !





Quelques dizaines de manifestants, dont la majorité sont venus de Sousse, se sont rassemblés hier, dans l’après-midi, devant l’ambassade de Suisse à Tunis.
Cet événement a été organisé afin d’aider l’État à rapatrier et à récupérer l’argent, les fonds et les biens du clan Ben Ali-Trabelsi gelés en Suisse.
Cette manifestation, organisée par l’Association tunisienne pour la transparence financière, a lancé un appel sur facebook à tous ceux qui désirent y participer et a même assuré le transport de ces derniers venant de Sousse.
Selon les organisateurs, le peuple tunisien a plus que jamais besoin de la restitution de ses biens volés pour assurer la transition démocratique.
L’Association Tunisienne pour la Transparence Financière compte délivrer à l’Ambassadeur de Suisse à Tunis une pétition signée par des dizaines de milliers de citoyens. Par ailleurs, elle demande à la Confédération helvétique et à l’Association des banquiers suisses de révéler une liste exhaustive des comptes nominatifs et des comptes à numéros des clans Ben Ali et Trabelsi, comme elle réclame la restitution à la Tunisie de tous les biens mobiliers et immobiliers de l’ancien président et de son clan.
En effet, les places financières et bancaires suisses ont connu, ces derniers temps, de nombreuses affaires liées aux fonds frauduleux de dictateurs corrompus. Durant des décennies de corruption et d’activités financières illicites, le président déchu, sa femme et leur entourage ont spolié le peuple tunisien. Sachant que la fortune du président déchu a été évaluée à cinq mille millions de dollars, et celle de la famille Trabelsi évaluée à 12000 millions de dollars, on est réellement étonné que les banques suisses révèlent seulement une infime partie. L’Association Tunisienne pour la Transparence Financière qualifie cette situation d’inacceptable et déplore la bénédiction de la Confédération et des banques suisses de ces trafics délictueux, ce qui relève du recel, vu la nature illicite des fonds. Les slogans levés lors de ce rassemblement visent à exercer des pressions sur la Suisse pour restituer l’argent volé par la famille Ben Ali et placé dans les banques suisses.

Mariem FARHAT


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com