Yémen : Soldats hostiles et fidèles de Saleh s’affrontent





Le Quotidien-Agences
Des heurts entre militaires hostiles et fidèles au président Ali Abdallah Saleh se sont produits, hier, dans le Sud-Est du pays. Ils sont intervenus à la veille d’une grande manifestation contre le chef de l’Etat yéménite au pouvoir à Sanaa depuis 32 ans.
Un colonel, dont on ignore de quel côté il se trouvait, a été blessé lors de cet affrontement, qui a eu lieu à Moukalla, une ville de la province l’Hadramaout, sur la mer d’Oman, a déclaré un responsable local.
Des unités de l’armée et des éléments de la garde présidentielle, commandée par le propre fils de Saleh, Ahmed, s’étaient déjà affrontés cette semaine à Moukalla, faisant un mort dans chaque camp.
Plusieurs généraux, dont certains appartiennent à la tribu du président, ont joint leur voix aux manifestants réclamant le départ immédiat de Saleh depuis la tuerie qui a fait plus de 50 morts vendredi dernier, lorsque des tireurs embusqués ont ouvert le feu sur la foule des protestataires à Sanaa.
Parmi les transfuges de poids figurent, outre des ministres, chefs tribaux et diplomates importants, le général Ali Mohsen, considéré comme le second personnage du pays, auxquels les puissants services secrets seraient acquis.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com