Olympique : Ben Mustapha, Ben Youssef et Messaâdi forfaits





Une veillée d’armes studieuse, une motivation intacte et une concentration élevée. Les Aiglons de Carthage semblent décidés à réussir un grand coup samedi.
A l’évidence, la perspective de prendre part aux Jeux Olympiques 2012, une joute considérée à juste titre comme le plus grand rassemblement sportif de la planète, ne peut que motiver au plus haut point les protégés de Ammar Souayah. Et puis, ce dernier a la chance de compter sur des éléments rodés à l’instar de ceux qui ont pris part au CHAN du Soudan en février ou ceux qui ont livré un match de Coupe d’Afrique des clubs le week-end dernier.
Les Abdennour, Msakni ou Akaichi semblent prêts à relever le défi malgré le manque de compétition locale depuis janvier dernier. Souayah qui a réuni ses joueurs lundi compte beaucoup sur la cohésion du groupe pour réussir ce match aller face au Malawi d’autant que plusieurs rassemblements et matches amicaux ont eu lieu ces deux derniers mois.
Invité à jauger les prédispositions de nos Aiglons à la veille de ce match et à évaluer les chances de réussite, le binôme de Souayah, Imed Selmi nous a tenu avant-hier soir les propos suivants: «Je dois avouer que le groupe est décidé à aller au bout de ses intentions, malgré le manque de compétition officielle depuis début janvier. Certains ont joué le CHAN ou la Coupe d’Afrique des clubs et devraient mener l’équipe vers l’avant. L’adversaire constitue un ensemble peu connu pour nous mais nous n’avons pas le choix. Une large victoire est nécessaire car on ne peut imaginer ce qui nous attend au match retour».
Cela dit, l’effectif tunisien regorge de talents mais doit compter sans le trio Ben Mustapha, Ben Youssef et Messaâdi, blessés et déclarés «hors service» pour le match de demain.
Ben Cherifia, dans les buts
Mais qu’à cela ne tienne. Le staff technique a, à sa disposition assez de solutions de valeur pour pouvoir aligner un ensemble équilibré et compétitif. Et même si le profil du onze rentrant n’a pas été présenté jusqu’à hier, on sait que la cage sera gardée par Moez Ben Cherifia qui doit suppléer Ben Mustapha, blessé.
Pour le reste de l’effectif, certains postes sont encore à pourvoir alors qu’on doit retrouver les meneurs Abdennour, Msakni, El Ifa, Akaïchi ou Ayari dans le onze rentrant. En tout cas la séance de cet après-midi devrait être porteuse de la bonne réponse.


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com