Clôture du Festival méditerranéen de la guitare : Let’s rock baby !





Alors que le concert événement de Symphony X et Amaranthe ne débutait pas avant 18 heures, les fans de la musique hard rock ont pris d’assaut la Coupole deux heures auparavant. Il faut dire que ce n’est pas tous les jours que des groupes metal de cette envergure jouent en Tunisie.
Une première partie magistrale
Tous vêtus de noir avec les boutons en argent et le look metal par excellence, les fans du hard rock n’ont pas regretté le déplacement à la Coupole.
Dès la montée sur scène du groupe tunisien du metal progressif BRAINSTORMING, l’ambiance laissait déjà penser que la soirée serait exceptionnelle. En effet, Yessine Belghith et son groupe ont, d’emblée, mis le feu à la scène en jouant leurs morceaux appris par cœur par les fans.
L’ambiance devient de plus en plus électrique avec l’entrée sur scène d’Amaranthe, le groupe suédois de Death Mélodique qui a joué ses chansons les plus connues comme «Leave Everything Behind». Andy Solvestr?m aux chœurs, Jake E. Berg et la ravissante Elize Ryd au chant, Olof M?rck à la guitare et Johan Andreassen à la basse ont affolé le public avec des chansons rythmiques et une présence sur scène extraordinaire. Alternant les solos de guitare et les chants alternatifs, le groupe a impressionné l’assistance.
A l’approche de l’événement principal de la soirée, à savoir l’entrée sur scène du fameux groupe du power progressif Symphony X, le public ne pouvait plus patienter. L’ambiance est devenue tout simplement électrique.
Une heure de magie
L’entrée sur scène de Symphony X était fracassante. Entre les premiers coups de guitare du légendaire Michael Romeo et les hurlements à rendre sourd des fans, l’ambiance est montée d’un cran.
Jason Rullo (batterie), Michael Pinella (claviers), Mike Lepond (basse), Russel Allen (chant) et Michael Romeo (guitare) ont émerveillé leurs fans pendant un peu plus d’une heure. Les solos symphoniques de Michael Romeo et la voix rock de Russel Allen ont rendu fou un public déjà dans tous ses états.
Allumant leurs briquets pour rendre l’ambiance encore plus magique, les fans attendaient impatiemment «Sea of lies», le chef-d’œuvre du groupe. En jouant cette chanson, Russel Allen n’en croyait pas ses yeux vu que les deux mille fans chantaient avec lui.
Magique, inoubliable, électrique, des adjectifs qui peuvent décrire cette soirée où la magie de la musique rock a fait son effet.
Les organisateurs du 8e festival méditerranéen de la guitare ont frappé un joli coup en invitant des groupes de la trempe de Symphony X et Amaranthe. La clôture du festival restera à jamais gravée dans les annales et les esprits des amateurs de la musique hard rock.


Meher KACEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com