Egypte : L’élection présidentielle avant la fin de l’année





Le Quotidien- Agences
Une élection présidentielle aura lieu en Egypte avant la fin de l’année, permettant de transférer le pouvoir à un gouvernement élu, a annoncé hier l’armée qui assure la direction du pays depuis la chute du président Moubarak.
Cette élection aura lieu «un à deux mois» après les législatives prévues en septembre pour les deux chambres du Parlement, a déclaré à la presse le général Mamdouh Chahine, membre du Conseil suprême des forces armées (CSFA).
Cette annonce a été faite lors de la présentation d’une «déclaration constitutionnelle» destinée à régir la période de transition avant un retour à un pouvoir civil après le départ de Moubarak le 11 février à la suite d’une révolte populaire. Cette déclaration reprend de nombreux éléments de la constitution héritée de l’ère Moubarak, actuellement suspendue, en y ajoutant des amendements approuvés par référendum il y une dizaine de jours.
Les «principes de la charia», la loi islamique, vont rester la «principale source» de la législation égyptienne, comme dans la constitution en vigueur sous Moubarak.
Le texte affirme aussi que l’Egypte est un Etat démocratique basé sur le principe de la citoyenneté. Il confirme que l’islam est religion d’Etat, mais reprend les dispositions selon lesquelles les partis politiques ne peuvent être formés sur une base confessionnelle.
L’armée égyptienne, à qui Moubarak a transmis ses pouvoirs en démissionnant, a promis de mettre le pays sur les rails d’un système démocratique et le retour à un gouvernement civil élu.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com