Equipe de la chaîne Al-Jazeera : Les dessous d’une libération





Slah Eddine El Jammali, l’ambassadeur de Tunisie à Tripoli, a annoncé hier la libération des journalistes et des photographes de la chaîne qatarie El Jazeera arrêtés par les autorités libyennes alors qu’ils couvraient les événements à l’Ouest du pays . Bien évidemment, notre compatriote Lotfi Massoudi fait partie des otages libérés par les autorités libyennes et se trouve depuis hier avec ses collègues dans les locaux de l’ambassade de Tunisie à Tripoli.
Annoncée pour le 22 mars, cette libération n’a eu lieu finalement que le 31 mars et comme par hasard au lendemain de l’intervention télévisée du Premier ministre dans le gouvernement provisoire et de la démission du ministre libyen des Affaires étrangères. Y a-t-il un lien entre ces deux événements et cette libération? A entendre l’ambassadeur expliquer dans quelles circonstances cette libération a eu lieu, il y a eu réellement des contacts entre le gouvernement tunisien et les autorités libyennes alors que Koussa, le ministre libyen des Affaires étrangères était encore en Libye. Lors de son passage en Tunisie et avant son départ vers l’Angleterre où il a demandé l’asile politique, Koussa avait contacté des responsables libyens pour accélérer la libération de Lotfi Massoudi et de ses collègues.
Toujours est-il que dans une première déclaration, le journaliste tunisien a parlé de conditions de détention très luxueuses. Toujours selon Lotfi Massoudi, les otages étaient détenus dans un endroit très confortable qui serait l’une des résidences appartenant à l’un des fils du colonel Kadhafi. Ils ont été bien traités sauf qu’ils ont été privés de tout contact avec le monde.
Faut-il encore rappeler que notre confrère est depuis hier à l’ambassade de Tunisie à Tripoli en attendant d’être évacué vers la Tunisie. On ignore toutefois si Lotfi Massoudi va quitter la Libye par la voie terrestre ou s’il va être reconduit vers la ville de Benghazi d’où il regagnera la Tunisie via l’Egypte.

Habib MISSAOUI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com