A.S.G. : En manque d’efficacité offensive





L’ASG a parfaitement réussi à meubler la longue trêve que connaît la L1 et qui se prolongera jusqu’au 17 avril, par des matches amicaux.
Les Gabésiens s’adonnent avec un certain plaisir aux exercices auxquels ils sont soumis par Adel Sellimi qui n’a cessé de varier son travail afin d’intéresser les joueurs. Ces derniers poursuivent leur préparation sans lassitude aucune, tant les exercices auxquels ils sont soumis sont diversifiés entre physique et tactico-technique qui se déroulent en alternance entre le terrain de Bouchema et celui de Gabès à raison d’une séance par jour.
Durant la semaine passée, et en prévision du rythme soutenu que connaîtra la compétition à raison de deux rencontres par semaine, l’entraîneur de la «Zliza» a programmé des séances de travail musculaire assez intenses. Ce travail vise à renforcer la résistance des joueurs et développer leurs éveils musculaires.
Ce travail a influé sur le comportement des camarades de Tarak Abdelli qui n’ont pu soutenir le rythme durant la rencontre qui s’est déroulée dimanche sur le terrain de Gabès. Ceci explique le manque d’occasions nettes de scorer, mais le plus important dans ce test amical face à l’ES Zarzis est le volume de jeu fourni tout au long de la rencontre.
En effet, les Gabésiens sont parvenus à mettre en application certaines combinaisons de belles factures sans pour autant parvenir à matérialiser leur domination, un peu par malchance et un peu par précipitation.
Adel Sellimi a profité de la rencontre face à l’ESZ pour faire tourner son effectif, ce qui explique un peu la participation du Nigérian Orok en seconde mi-temps.
Et afin de laisser les joueurs en compétition en attente de la reprise, les responsables gabésiens ont conclu deux rencontres en aller et retour contre EGS Gafsa. La première manche se déroulera samedi à Gabès et la seconde la semaine d’après à Gafsa.

Mehdi


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com