Boussayène cède en faveur de Tarek Chérif pour la CAT !





Le contentieux existant entre MM.Mehrez Boussayène et Tarek Chérif quant au candidat qui se présentera au nom de la Tunisie à la présidence de la Confédération Africaine de Tennis a trouvé, avant-hier, sa solution puisque les deux parties sont parvenues à un compromis.
Revenons tout d’abord à l’origine du problème. Les élections pour le poste de président de la Confédération Africaine de Tennis, dont le siège est à Tunis, seront s’annonçaient cette année assez particulières dans la mesure où deux candidats tunisiens étaient en lice. D’un côté, il y avait le président sortant, M. Tarek Cherif, et de l’autre le président actuel de la FTT, M.Mehrez Boussayène. Cette double candidature est née à la suite du changement de certaines dispositions du statut de la CAT qui permettaient désormais à un candidat de se présenter aux élections tout en étant candidat d’une fédération étrangère et non de son propre pays comme le stipulaient jusqu’alors les règlements. Cette dernière voie a été choisie par M.Tarek Chérif qui se présenta en tant que candidat du Nigeria! Cette situation embarrassante n’a pas été du tout du goût du BF de la FTT, qui, après avoir vainement attendu la candidature de Tarek Cherif, s’est réuni 18 février et a décidé de soutenir M. Mehrez Boussayène en tant que candidat de la Tunisie, et cela deux jours avant la clôture du dépôt des candidatures.
Le Comité Olympique Tunisien s’est donc saisi de cette affaire et avait convoqué le lundi dernier M. Mehrez Boussayène, le président de la FTT, l’a écouté et a ensuite examiné la situation avant de trancher en sa faveur, mais tout en souhaitant que les deux intéressés se retrouvent pour discuter de la question. Finalement, les deux hommes se sont rencontrés et sont parvenus à un compromis qui sauve la situation puisque M.Tarek Cherif a consenti de présenter ses excuses au BF de la FTT alors que ce dernier a accepté de retirer la candidature de Mehrez Boussayène et d’appuyer celle de Tarek Chérif.
Voilà une solution de nature à préserver l’image de marque de notre pays dans le paysage sportif africain.

ABDELLATIF


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com