14e Journée : COK – EST : les sang et or reviennent de loin !





Enfin du beau volley-ball. Du suspense aussi. Dommage que le public n’y soit pas convié.
Finalement, le sommet de cette cinquième journée retour a tenu ses promesses. Ni l’enjeu, ni la longue trêve qu’a observée notre championnat, n’ont handicapé les joueurs dans leur prestation. Ils sont tous à féliciter malgré quelques imperfections et autre baisse de régime temporaire compréhensibles dans un match marathon (cinq sets). Les autres matchs, eux aussi joués à huis clos, ont connu des issues logiques. Finalement, seul le match entre les Unionistes de Carthage et de Sfax a vu un duel équilibré qui est finalement revenu aux visiteurs. A Sousse et à Sidi Bou Saïd les locaux n’ont pas eu de peine à disposer respectivement des Vert et Blanc hammam-lifois complètement out, et des aigles de Haouaria qui n’arrivent plus à voler. Le dernier match a démarré tardivement, le toit de la salle Krima la Marsa n’étant pas si étanche que çà. Les locaux n’ont sorti le grand jeu qu’au dernier set devant des Clubistes sfaxiens décidés.
COK – EST : Nagga
ne pouvait tout faire !
Le premier set a vu les olympiens bien défendre mais malheureusement rater leurs contre-attaques. Karamosly et Ben Tara ont permis à leur équipe de garder une avance de deux ou trois points malgré les coups de boutoir de Nagga : 9-7, 10-8, 13-10, 18-16, 19-16. La fin du set fut palpitante. Le jeune Mrika arrivait à contrer par deux fois Karamosly et ramener ainsi son équipe à 23-21. C’était insuffisant, l’EST arracha le set méritoirement 25-21. Le second set vit les visiteurs continuer sur leur lancée (5-1) avant de se faire maltraiter par un Nagga qui réussissait tout au niveau du filet : des attaques au dessus du block et un contre infranchissable. Le COK revint d’abord (9-9) et se détacha ensuite (16-12, 21-17) et finit par emporter cette manche (25-18) et surtout faire douter leurs adversaires. En effet, le début du troisième set vit l’Espérance tout rater: Kaâbi des attaques faciles et Jouini des réceptions à deux mains. Les locaux, par contre, étaient insolents de réussite. N’est ce pas Mrika? Avouons tout de même que Nagga et ses coéquipiers ont eu le mérite de rester concentrés et de finir le set en roue libre (25-19). L’entrée de Hakmi dès l’entame du quatrième set a permis à l’Espérance de jouer plus vite. Hamzaoui et les siens étaient visiblement décidés à aller au charbon. Les sang et Or étaient enfin beaux à voir. Ils se battaient sur toutes les balles. Les Kélibiens en étaient désarçonnés (6-3, 11-7, 16-9,21-14). L’équipe de Gara revenait dans le match (25-16). Le tie-break vit les locaux faire longtemps illusion grâce au punch de Bairi (3-1, 6-4, 8-4). Mais Ben Tara ramena son équipe dans le jeu grâce à des contres décisifs qui désarmèrent complètement Nagga et Bairi, les fers de lance locaux. L’Espérance s’adjugea le set et le match avec panache.


Mondher JEBENIANI


Classement
ESS – CSHL 3 – 0
(25 - 17 ; 25 – 14 ; 25 – 22)
COK – EST 3 – 2
(21-25 ; 25-18 ; 25 - 19 ; 16-25 ; 11-15)
ASM – CSS 0 – 3
(16 – 25 ; 18 – 25 ; 25 – 27)
USC – USTS 1 – 3
(23 – 25 ; 25 – 23 ; 21 – 25 ; 22 – 25)
SAY – ASH 3 – 0
(25 – 16 ; 25 – 16 ; 25 – 23)
Résultats
1 E.S.SAHEL 37
2 SAYDIA 35
3 C.O.KELIBIA 28
4 E.S.TUNIS 28
5 C.S.SFAXIEN 25
6 A S Marsa 17
7 U.S.CARTHAGE 15
8 A.S.HAOUARIA 9
9 C.S.H.Lif 7
10 UST SFAX 6




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com