Club Africain : Confiance et sérénité





Le Club Africain dispute aujourd’hui l’un des matches les plus importants de la saison,
si ce n’est pas le plus important. Yaâkoubi et ses protégés semblent être confiants quant à la qualification.
Kaïs Yaâcoubi : «Nous allons imposer notre style de jeu»
L’entraîneur clubiste, Kaïs Yaâcoubi, est confiant quant aux chances de son équipe de se qualifier pour le prochain tour de la Ligue des Champions. Il a affirmé: «Les Zamalkaouis vont se propulser vers l’avant en laissant des espaces dont nos attaquants peuvent profiter. Nous devons passer les vingt premières minutes sans dégât pour jouer le match sans trop de pression. Nous avons très bien préparé notre match et nous avons essayé de corriger les fautes de marquage sur les balles arrêtées. J’ai insisté auprès des joueurs pour qu’ils ne réagissent pas aux provocations et qu’ils défendent en bloc. Concernant l’attaque, j’ai demandé aux joueurs de se fier à leur instinct. Nous pouvons marquer au Caire et c’est pour cela que j’ai préparé le match comme si nous avions perdu à Radès. Nous n’allons pas attendre Ezzamalek, nous allons plutôt imposer notre rythme et notre style de jeu». 
Youssef Mouihbi : «Ezzamalek n’est qu’une étape»
Youssef Mouihbi, l’attaquant clubiste qui a retrouvé son niveau physique et technique, constitue un atout majeur pour Yaâcoubi pour marquer au Caire et assurer la qualification au prochain tour. Concernant ce match, Mouihbi a certifié: «Nous connaissons très bien Ezzamalek et nous avons bien préparé notre rencontre. Notre équipe marque durant tous les matches et nous espérons garder cette dynamique pour faciliter notre tâche du Caire. Pour nous, Ezzamalek n’est pas une fin en soi, mais une étape à franchir pour atteindre notre objectif majeur, à savoir la finale de la Ligue des Champions. Nous avons les moyens nécessaires pour y arriver».
Mehdi Ressaïssi : «Un match comme on les aime»
Mehdi Ressaïssi, le jeune défenseur clubiste, ne cesse de confirmer son niveau en enchaînant les bonnes prestations. Devançant des joueurs confirmés comme Zaïri et Derbali, il a gagné en peu de temps la confiance de Yaâcoubi. Concernant le match de samedi, il affirme: «Le Club Africain sait voyager et nous aimons les matches de ce genre où il y a une pression énorme et un grand public. Nous avons bien préparé notre empoignade et ni Zaki ni Chikabala ne nous font peur. Le résultat du match aller nous est favorable et nous avons toutes les chances de nous qualifier. Le coach parle souvent avec moi et s’il décide de me donner ma chance au Caire, je suis prêt à relever le défi. Mais le plus important, c’est la qualification».

Propos recueillis par Meher KACEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com