Frédéric Mitterrand : 3.000 euros pour chaque librairie labellisée





«C’est fabuleux et passionnant ce qui se construit actuellement en Tunisie. La France l’observe et l’accompagne le mieux possible», a déclaré Frédéric Mitterrand à la fin de sa visite en Tunisie.
La «Déclaration de Tunis» est venue sceller la visite de Frédéric Mitterrand, ministre français de la Culture et de la Communication. Cette déclaration «concrétise» l’intérêt français d’accompagner le processus en cours en Tunisie et ‘contourner’ l’impossibilité de signer des accords avec le gouvernement provisoire, en attendant les élections prévues pour le 24 juillet prochain et l’installation d’une autorité représentative. Ainsi, le plus tunisien des ministres français, Frédéric Mitterrand, «s’est investi avec des choses pratiques» et a passé en revue avec Ezzeddine Bach Chaouch, son homologue tunisien de la culture et de la sauvegarde du patrimoine, et Mehdi Houas, ministre du Commerce et du Tourisme, la situation en Tunisie et dressé conjointement une feuille de route sur plein de projets de coopération bilatérale, notamment pour plusieurs aspects de la vie culturelle ainsi que pour le tourisme culturel.
Frédéric Mitterrand savait pertinemment que la situation tunisienne demande des réponses urgentes, notamment pour les secteurs du tourisme et de l’artisanat.
Culture
Dans son point de presse de fin de visite, tenu avant-hier en fin d’après-midi à Tunis, M. Mitterrand a passé en revue les divers axes d’intérêt pour la coopération bilatérale.
Il a commencé par valoriser le travail fait en marge du réaménagement du Musée du Bardo, soulignant son admiration du fait que «les Tunisiens ont vite diagnostiqué le besoin de se réapproprier leur histoire», allant même jusqu’à attribuer au Musée du Bardo le nom de ‘Grand musée de la Méditerranée – Version Sud’ en référence à celui de Marseille au Nord. Il s’est également référé au programme d’appui français aux efforts de mise en place progressive par la Tunisie d’un Centre national du cinéma, d’un Centre national du livre (CNL) et d’un Musée d’Art moderne et contemporain.
Frédéric Mitterrand a rappelé que «le cinéma marchera avec la mise en place de salles modernes et une nouvelle approche de l’industrie cinématographique».
Tourisme culturel
Concernant le tourisme, le ministre français de la culture et de la communication a souligné que «le développement du tourisme culturel est toujours resté un slogan mâché des années durant en Tunisie sans qu’il y ait un véritable travail sur le développement des hôtels de charme ou des circuits hippiques en rapport avec la tradition du cheval, ancrée en Tunisie».
Frédéric Mitterrand a affirmé qu’avec «la fin des tabous, nous pouvons travailler dans ce secteur pour développer des niches spécifiques du tourisme culturel ou de découverte».
Mourad SELLAMI

3.000 euros pour chaque librairie labellisée
Frédéric Mitterrand a annoncé lors de son point de presse que le centre national du livre de France va s’occuper de l’approvisionnement des biblio-bus tunisiennes pour «apporter la culture là où elle fait défaut», en plus d’un apport de 3.000 euros pour chaque librairie labellisée «pour entrer dans la modernité de la fonction».


M.S.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com