La Kasbah…part III : Le feuilleton continue





Ils avaient prévenu de revenir avant la fin de «La Kasbah 2» avec la fameuse phrase «Si vous revenez, nous reviendrons», et ils sont revenus. Mais cette fois les accès étaient fermés.
En fait, quelques «sit-ineurs» ont commencé vendredi à affluer vers la place de La Kasbah pour leur 3ème rendez-vous. Mais les services de sécurité étaient présents, les voies vers la place «mythique» étaient barrées. Rapidement dispersés par les forces de l’ordre, les manifestants cherchaient ailleurs où s’installer, pour enfin trouver refuge temporairement devant le Théâtre de la Ville de Tunis. Toujours la même mise en scène, leurs tentes et leurs slogans accrochés sur les murs de ce patrimoine. Ce théâtre, qui abrite habituellement des spectacles à l’intérieur, il l’a fait à l’extérieur cette fois-ci. Mais le rassemblement s’est dispersé, le projet inachevé de «La Kasbah 3» demeure consistant tant que le gouvernement n’a pas tenu toutes ses promesses.
Par contre et sur les réseaux d’Internet, une guerre froide se déroule quotidiennement autour du thème «La Kasbah 3». De plus en plus d’appels à se rassembler sont lancés de toutes les régions. Des dizaines de groupes sont créés sur les réseaux sociaux et appellent le gouvernement à tenir ses promesses. La réponse du gouvernement était rationnelle: gaz lacrymogène et matraques, comme à l’époque du système Benaliste. Y a de quoi se préparer à d’autres épisodes de cette saga.
De l’autre côté, des anti-Kasbah 3, même s’ils représentent une minorité, ont manifesté, à travers les réseaux sociaux, leur refus de ce troisième épisode dont les demandes semblent, selon eux, irréelles et ne font qu’empiéter sur le travail du gouvernement.
Le «dégage saga» semble donc gagner davantage de terrain et le feuilleton de «La Kasbah» semble interminable et pas près de se terminer…


Mohamed M’DALLA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com