SRTGN : Le débrayage se poursuit





Les agents de la Société Régionale du Transport du Gouvernorat de Nabeul (SRTGN) poursuivent leur grève entamée depuis une semaine.
Les négociations entre les représentants du syndicat de la société et le ministre du transport n’ont pas abouti. En effet, les représentants campent sur leur position concernant la promotion des agents de la société qui revendiquent deux échelons supplémentaires, mesure jugée «illégitime» par le ministère. «La révision des échelons impliquant des retombées financières doit avoir lieu dans le cadre des négociations sociales qui concernent tout le secteur et non pas uniquement la SRTGN», affirme -t- on à la direction de la société.
Cette dernière a également assuré que les agents ont refusé le retour partiel au travail pour limiter les pertes de la société qui atteignent environ 60 mille dinars par jour. A cela s’ajoute le mécontentement de la clientèle surtout après le retour des élèves et des étudiants qui se trouvent bloqués par ce débrayage. La société qui emploie 800 personnes connaît des difficultés financières importantes, d’autant plus qu’elle devra rembourser une dette de 6 millions de dinars sur un total de 18 millions de dinars contractés auprès des banques.


I.B.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com