Incidents du Caire : Les Egyptiens s’excusent, les Tunisiens compréhensifs





Les incidents du match de foot entre le Zamalek et le CA ont, contrairement à la logique,
renforcé les liens d’amitié entre Tunisiens et Egyptiens.
Suite aux tristes événements du Caire, où une partie du public d’Ezzamalek a envahi le terrain et tabassé les joueurs clubistes et le trio d’arbitrage, on s’attendait à une réaction violente de la part des Tunisiens. Mais, témoignant d’un civisme absolu, ces derniers n’ont pas jeté de l’huile sur le feu.
Ce qui s’est passé samedi dernier au Caire est inacceptable, tant pour les Tunisiens que pour les Egyptiens. En effet, ces derniers se sont excusés auprès du peuple tunisien tout au long du week-end, en exprimant leur regret. Que ce soit sur les réseaux sociaux, à la télé et même à l’échelle politique et diplomatique, les Egyptiens ont réagi au quart de tour pour présenter leurs excuses.
Les manifestations se sont multipliées au Caire durant les deux derniers jours. Des artistes, des sportifs et des hommes politiques ont exprimé leur chagrin et leur regret quant aux tristes événements du stade du Caire. L’ensemble de la société égyptienne a présenté ses excuses au peuple tunisien en se rendant devant l’ambassade tunisienne au Caire.
Sur les réseaux sociaux, les internautes égyptiens ont condamné les événements du stade du Caire en présentant à leur tour des excuses sincères au peuple tunisien et aux supporters clubistes. Une page baptisée «au nom du peuple égyptien, nous sommes désolés Tunisie» a été créée quelques heures après la fin du match. Comptant un peu plus de 30 mille fans, cette page a été submergée par les commentaires exprimant le regret et demandant pardon.
Sur le plan diplomatique, Jalel Ibrahim, président d’Ezzamalek, Hassan Saker, président du Conseil national égyptien du sport, et Samir Zaher, président de la Fédération égyptienne de football, se sont rendus avant-hier à l’ambassade tunisienne au Caire pour présenter leurs excuses à l’ambassadeur tunisien. Son homologue égyptien en Tunisie est également intervenu en direct dans l’émission «Dimanche sport» pour exprimer ses regrets et demander pardon au peuple tunisien. Le chef du gouvernement égyptien, Issam Charaf, a également présenté ses excuses lors d’une intervention sur la chaîne égyptienne «Dream 2».
Les Tunisiens acceptent les excuses
Civilisés et tolérants comme ils sont, les Tunisiens ont accepté les excuses des Egyptiens en tenant compte de la situation critique qu’ils sont en train de vivre.
Adhérant en masse à la page facebook des Egyptiens, les internautes tunisiens, une grande majorité, ont affirmé qu’il s’agit d’un simple incident sans répercussions sur les relations entre les deux peuples. Ils ont même créé une page sur le réseau social «Excuses acceptées, peuple égyptien» pour affirmer que les incidents malheureux du stade du Caire n’auront aucun impact préjudiciable.
Cette réaction témoigne d’un civisme hors norme et d’une capacité incroyable à pardonner vu que les Tunisiens ont réagi à chaud et n’ont pas pour autant été violents envers les Egyptiens. Même sur les plateaux télévisés, les sportifs tunisiens ont expliqué qu’il s’agit d’un nuage d’été et qu’il ne faut pas aggraver les choses.
Quoi qu’il en soit, les réactions qui ont suivi les incidents du Caire témoignent de la solidité des relations entre la Tunisie et l’Egypte. Des relations qu’un match de foot ne pourra jamais altérer.


Meher KACEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com