Carnet culturel





Cinéma
Quoi ? Journées du documentaire. Où ? A la salle «CinémAfricArt». Quand ? Les 9, 10 et 11 avril. Ouverture le 9 avril, à 17h00.
Organisées par «5/5 PRODUCTIONS» avec le concours de la salle «CinémAfricArt», ces journées annonceront la naissance d’une nouvelle manifestation cinématographique, à savoir «Les caravanes documentaires». Rendez-vous annuel qui sera organisé en octobre prochain et verra la participation de cinéastes indépendants, spécialisés dans le documentaire, de tous les pays arabes bordant la Méditerranée.
«Zelal» (Ombres) de Mustapha Hasnaoui et Marianne Khoury donnera le coup d’envoi de cette manifestation cinématographique; un film qui jette la lumière sur le vécu des gens souffrant de troubles psychiques et dont la projection sera un hommage à Mustapha Hasnaoui, documentaliste, décédé le 15 janvier 2011. La soirée d’ouverture sera également marquée par la présence de la fille de défunt, Hind Hasnaoui.
La même séance d’ouverture, précisément vers 19h00, sera marquée par la projection d’un autre documentaire qui a connu de bons échos, à savoir «Les imams vont à l’école» de Kaouther Ben Hnia.
Pour dimanche, les organisateurs ont prévu à 15h00 «Une leçon d’histoire» de Hady Zaccak (Liban) et à 17h00 «Taqwacore» d’Omar Majeed (Canada). Les noctambules seront invités à 19h00 à découvrir «En attendant Abou Zayd» de Mohamed Ali Atassi (Liban- Syrie). Pour lundi 11 avril, les organisateurs ont choisi d’offrir aux cinéphiles l’occasion de redécouvrir «Une leçon d’histoire», «En attendant Abou zayd» et «Zelal». Il est à noter qu’une rencontre avec des documentalistes tunisiens porteurs de projets et d’une présentation du programme d’aide au documentaire de l’Arab Fund For Art and Culture (AFAC) aura lieu à la suite de la projection de 15h00. Cette rencontre-débat verra la présence d’Oussama Rifahi, directeur de l’AFAC.
Les journées du documentaire, les 9, 10 et 11 avril, à la salle « CinémAfricArt », rue 18 janvier- Tunis. Tél. : 71.345.682.
Théâtre
Quoi ? «Les rêves d’un immigré clandestin» (Hareq yetmanna) de Raouf Ben Yaghlane. Où ? Au Théâtre de la Ville de Tunis. Quand ? Le 10 avril à 19h00.
Avec ses «Rêves d’un immigré clandestin», Raouf Ben Yaghlane semble vivre ses plus beaux jours… en tant qu’artiste. Bien ancré dans l’actualité sociopolitique nationale et internationale, le texte de Ben Yaghlane repose sur une série d’interrogations et d’observations concernant le vécu et la souffrance de ces sans-papiers qui fuient au quotidien, clandestinement, le pays, croyant que l’Italie est la terre idéale pour réaliser touts ses rêves.
Dans cette pièce, conçue comme toujours dans le genre du «One man show», Raouf Ben Yaghlane tentera d’étaler toutes les raisons pour lesquelles des milliers de Tunisiens ont quitté le pays et se sont aventurés au cœur de la Méditerranée dans un seul et unique objectif : atteindre l’Italie.
L’artiste nous parlera de ces gens-là qui font aujourd’hui l’actualité et qui sont au cœur des débats politiques.
Rendez-vous avec Raouf Ben Yaghlane et ses « Rêves d’un immigré clandestin », le 10 avril à 19h00, au Théâtre de la Ville de Tunis, 2, rue de Grèce- Tunis. Tél. : 71.320.734.
Musique
Quoi ? Romanze del Risorgimento italiano. Où ? A l’Acropolium de Carthage. Quand ? Le 8 avril à 18h30.
La célébration du 150e anniversaire de l’unité de l’Italie sera sur des notes gaies, des airs romantiques. A l’affiche : Romanze del Risorgimento Italiano, un concert lyrique réunissant des têtes d’affiche du Théâtre de l’Opéra de Rome, à savoir, Stefania Rosai (soprano), Silvia Pasini (mezzo-soprano), Giordano Massaro (ténor) et Massimo Mondelli (baryton). Ce quatuor sera accompagné au piano par Sergio La Stella.
Le programme de la soirée comporte l’interprétation des airs de Guiseppe Verdi, Ruggero Leoncavallo, Gioachino Rossini et d’Italo Montemezzi.
Ne ratez pas cette belle soirée lyrique ! Seul rendez-vous, unique adresse : le 8 avril à 18h30, à l’Acropolium de Carthage, sur la colline de Byrsa- Carthage. Tél. : 71. 733. 866.
Rencontre- débat
Quoi ? Présentation du livre «Goulag et démocratie» de Mohamed Talbi. Où ? A la librairie « Culturel » El Moez. Quand ? Le 8 avril à 18h00.
Universitaire et islamologue tunisien, Mohamed Talbi sera vendredi l’invité de la librairie «Culturel» afin de présenter et discuter son nouvel ouvrage «Goulag et démocratie».
«En tant que penseur musulman libre et coranique, j’avais toujours refusé et condamné toutes les formes de violence d’où qu’elles viennent. La liberté est une dimension structurante de ma pensée, et ma religion est la liberté. J’avais écrit cet ouvrage à l’occasion du XXe anniversaire du coup d’état médical du 7 Novembre 1987 qualifié de béni, et qui s’était révélé maudit. Je n’y change rien. Je veux que l’ouvrage conserve son caractère de document historique daté, car c’est dans cet esprit que je l’avais écrit. Historien professionnel, je l’ai écrit pour l’histoire», a écrit l’auteur en guise d’esquisse et de présentation des raisons de la rédaction de cet ouvrage dont la publication a pris un peu de retard. Explications.
«Je n’ai pu le publier nulle part. Toutes les grandes maisons d’édition françaises auxquelles je l’avais proposé l’avaient refusé : Albin Michel, Laffont et Seghers, Karthala, Plon, Fayard, Seuil, Persée, Bénévent. Al Qalam (Paris), après un long atermoiement, m’avait proposé un contrat inacceptable. Le Fennec (Casablanca, Maroc), après signature du contrat, suivi d’un long silence, avait finalement refusé. L’ouvrage parut ensuite sur Internet avec un titre d’emprunt, «Le Rapp dans la musique contemporaine», puis il fut effacé. J’avais décidé d’attendre des temps meilleurs. Les temps meilleurs sont venus. Je publie l’ouvrage à mon compte».
L’histoire en détail de la genèse de ce «Goulag et démocratie» est à découvrir lors de la rencontre-débat avec l’auteur.
Rendez-vous avec Mohamed Talbi, le 8 avril à 18h00, à la librairie «Culturel», 23, rue El Moez à El Menzah I.
D’autres événements à suivre…
Vernissage de l’exposition «Comic 10», le 8 avril à 16h00, au Club culturel Tahar Haddad. Organisée dans le cadre des journées culturelles hispano- tunisiennes, l’exposition réunit les dessins réalisés par les jeunes dans le cadre de l’atelier de la bande dessinée.
Un concours de danse sévillane sera donné le 9 avril de 10h00 à 13h00, au Centre culturel de Bir Lahjar, toujours dans le cadre des journées culturelles hispano-tunisiennes.


Imen ABDERRAHMANI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com