Focus économique : Démarrage de la liquidation de la société «Princess private aviation»





L’une des sociétés du groupe «Princess Holding» appartenant à Sakhr El Materi, la «Princess private aviation» une société d’exploitation de «Jet privés» et dotée d’un capital de 23 millions de dinars serait-elle en cours de liquidation?
Tout laisse croire que cette opération a commencé après l’appel d’offres de vente des meubles, de l’électroménager et des voitures propriétés de cette société lancé par l’administrateur judiciaire Nizar Alouini.
Celui-ci a en effet lancé cet appel d’offres sur la base de l’ordonnance du juge contrôleur en date du 1er avril 2011.
Cette société dont le principal actif est un jet privé qui a été saisi dans un aéroport serait la première filiale de la holding à être liquidée?
Cette interrogation est d’autant plus légitime que l’opération de la liquidation ne semble pas être en concordance avec le décret-loi paru au cours de mars qui a ordonné la constitution d’une commission nationale chargée du recensement des biens des proches de Ben Ali et de l’instauration d’une procédure pour l’affectation de ces biens.
Cette commission qui regroupe notamment des hauts magistrats et de représentants du contentieux de l’Etat et de la Banque Centrale de Tunisie serait-elle au courant de cette opération de vente dont la date limite pour la soumission a été fixée pour le 20 courant?
Les SICAR renforcent leurs capitaux
Après Gafsa et Kasserine, la région de Kairouan a décidé, elle aussi, de renforcer les capacités financières de sa SICAR (Société d’investissement à capital risque). Ces fameuses SICAR qui ont connu une longue ère d’hibernation ont aujourd’hui un rôle majeur dans le renforcement des capitaux propres des projets promus par les jeunes promoteurs dans les zones de développement régional. Les effets de ces renforcements sont considérables car générateurs de courants de développement des activités de différents opérateurs régionaux.
Ainsi la SIDCO, la SICAR du Centre-Ouest a entamé ce processus en étant le chef de file du renforcement de la Société de promotion immobilière du Cenre SOPIC, pour le doublement du capital de celle-ci qui passe de 5 à 10 millions de dinars.
Cette augmentation est destinée à «booster» la construction immobilière dans la région du Centre -Ouest. Cette opération sera bénéfique pour le secteur du bâtiment, grand pourvoyeur d’emplois à court terme.
Industrie aéronautique
Abdesselam Ben Ayed, le discret homme d’affaires sfaxien qui opère notamment dans le secteur pétrolier à travers sa société PIRECO, s’est introduit depuis quelque temps dans l’industrie aéronautique. Il a constitué à cet effet la société DEMAT, totalement exportatrice, et spécialisée dans la fabrication de toutes pièces du secteur aéronautique.
PIRECO s’est engagée dans une opération d’augmentation du capital de sa filiale, pour le porter de 7,5 millions de dinars à 9,420 millions de dinars.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com