Tourisme cultuel : Le Kef revisite son patrimoine





Des projets d’exploitation du monument d’El Kasbah husseinite et de certains autres monuments avoisinants sont actuellement à l’étude. Détails.
Plusieurs projets visant à créer des unités touristiques et surtout promouvoir le tourisme culturel dans le gouvernorat du Kef sont actuellement en discussion.
Les investisseurs dont certains sont originaires de la région désirent créer un hôtel à proximité du monument Bou Makhlouf qui constitue l’un des symboles historiques et religieux dans le gouvernorat du Kef, outre un restaurant touristique classé, au voisinage du monument de la Kasbah husseinite qui a été réaménagé au cours des dernières années, moyennant une enveloppe de l’ordre de un million de dinars, en plus du musée des us et coutumes populaires, devenu «musée du patrimoine populaire».
Ces propositions s’inscrivent dans le cadre de l’encouragement des opportunités d’investissement dans le domaine du tourisme culturel d’autant que l’on s’attend au démarrage prochain des travaux de réalisation d’une station thermale à Hammam Mellègue, projet d’un promoteur privé, d’un coût estimé à 5 millions de dinars.
Il sera également procédé à la réalisation d’une seconde réserve au Mont Esseif, de la délégation de Nebber, après la réalisation de la réserve de Seddine, de la délégation du Kef Ouest, de manière à contribuer au renforcement des attributs du tourisme environnemental, thermal et culturel dans cette région qui a connu la succession des civilisations punique, romaine et arabo-islamique.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com