Les enfants du péché/ Trompé par sa femme, il découvre qu’il était stérile





Il y a des histoires que la plupart d’entre-nous considèrent comme fictives. Et pourtant, de temps en temps, les dossiers judiciaires nous révèlent des affaires qui infirment cette conviction. A l’image des déboires de cet homme ayant découvert qu’il est stérile après avoir donné naissance à trois enfants. Tunis — Le Quotidien Tout le monde se souvient certainement des histoires du taxiste et du boucher qui avaient découvert accidentellement qu’ils étaient stériles. Le premier fut obligé de rejeter les accusations d’une cliente qu’il conduisait à l’hôpital pour accoucher et qui l’accusait d’être le père de son enfant. Alors, pour trancher, les autorités ont soumis le chauffeur du taxi à des analyses de paternité. Coup de théâtre, les tests ont démontré que le bonhomme était tout simplement stérile. Et pourtant, il avait, auparavant, donné naissance à des enfants. Vérification faite, il s’est avéré que son épouse le trompait avec un amant. L’histoire du boucher ressemble beaucoup à celle du taxiste. Il faut rappeler, cependant, qu’en l’absence de confirmation, une grande partie de l’opinion publique avait pris ces histoires pour des rumeurs non fondées. Et voilà que, récemment, une affaire similaire a éclaté après qu’un époux ait porté plainte à l’encontre de sa femme l’accusant d’infidélité ; au passage, le plaignant n’a pas reconnu son dernier enfant. Bien évidemment, la justice, qui a été saisie de cette affaire, a renvoyé le dossier devant les spécialistes. Des analyses ont été, en effet, faites et ont confirmé les dires de l’époux. Pis encore, les tests ont démontré que le plaignant était stérile et ne pouvait, en aucun cas, donner naissance à des enfants. Lors d’une audience qui s’est tenue récemment à huis clos, le mari a obtenu le divorce... Cela ne l’a pas empêché de poursuivre son ex-femme en justice l’accusant d’infidélité. Mise en détention préventive, l’épouse devrait répondre prochainement de son forfait.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com