Quoi de neuf ?





Un doc pour Haythem Abid
Comédien, danseur, rappeur…, Mohamed Ali Ben Jemaâ, alias Daly, se penche actuellement sur la réalisation d’un documentaire traitant du parcours du célèbre footballeur Haythem Abid, ex-joueur de l’équipe nationale et de l’Espérance Sportive de Tunis; un sportif de renom qui s’est trouvé inculpé dans une affaire de drogue, condamné à 15 ans de prison. Pourquoi ce documentaire ? C’est parce que Mohamed Ali Ben Jemaâ ainsi que de nombreux sportifs croient que Haythem Abid a été aussi une victime et qu’il est temps de revoir son dossier après la Révolution du 14 janvier.
Dans ce documentaire, le réalisateur a donné la parole à ceux qui ont connu et côtoyé de près ce footballeur. Il est à noter qu’une chanson a été produite pour accompagner le film, sensibilisant les jeunes aux dangers des stupéfiants.
Bientôt un film sur Bourguiba
Après avoir annoncé la production d’un documentaire sur la Révolution tunisienne, le producteur Tarek Ben Ammar a choisi de se lancer dans une nouvelle production traitant de la vie du leader Habib Bourguiba. L’annonce de ce projet cinématographique grandiose a accompagné la célébration du 11e anniversaire de la disparition du 1er président de la République tunisienne.
Quant à la thématique, le scénario portera sur la vie privée de Bourguiba et sa relation avec son épouse Wassila Ben Ammar qu’il a épousée le 12 avril 1962 pour divorcer le 11 août 1986.
«Ordre et désordre» en montage
Son premier film «A l’aube d’une journée d’Aïd» lui a valu de nombreuses consécrations nationales et internationales. Achraf Laâmar appartient à cette génération émergente de réalisateurs tunisiens qui luttent pour un nouveau cinéma bien ancré dans le quotidien. «Ordre et désordre» est l’intitulé de son nouveau film où il relate la destinée de ces rêveurs des fortunes, accros de courses hippiques… Derrière ces coureurs infatigables derrière les chevaux, le réalisateur nous entraîne à la découverte des ambiances fiévreuses des hippodromes.
«Je pense commencer le montage vers la fin de ce mois. Nous avons eu un peu de retard, car Sarra Laabidi qui s’occupe du montage est partie vers le Sud tunisien pour le tournage de quelques séquences de son nouveau film», nous a précisé le réalisateur. Pour réussir son film, il s’est entouré de Ali Ben Abdallah pour la direction des photo et Sarra Laâbidi pour le montage.
Il est à noter que ce film de 52 minutes est produit par «Kantaoui films» et «Synergy Production».


Imen ABDERRAHMANI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com