Côte d’Ivoire : Gbagbo «ne bougera pas»





Le Quotidien-Agences
Au lendemain de l’appel à la réconciliation lancé avant-hier soir par le président ivoirien Alassane Ouattara, son rival, Laurent Gbagbo, reste retranché dans le bunker de sa résidence, dans le quartier du Plateau. La situation y est calme, selon les habitants. «On entend seulement de temps en temps quelques rafales d’armes individuelles mais rien qui ressemble à des combats», a rapporté hier matin un habitant de Cocody où se trouve la résidence présidentielle, dans le nord de la capitale économique ivoirienne.
Toussaint Alain, conseiller du président ivoirien sortant, a estimé hier à Paris que l’appel lancé par Alassane Ouattara était le discours d’«un imposteur». «Sa réconciliation, pour nous, c’est du pipeau», a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse aux côtés de Jacques Vergès, avocat français proche de Laurent Gbagbo. Laurent Gbagbo «ne démissionnera pas, il n’est pas bunkerisé, il est là», a expliqué le conseiller. «Il est bien calé dans son fauteuil présidentiel. Il ne bougera pas». Toussaint Alain a indiqué que le message de Laurent Gbagbo, avec qui il a dit s’être entretenu au téléphone avant-hier soir avant le discours de Ouattara, était que «la situation est sous contrôle».
Ce conseiller s’en est pris à la France et à la Mission de l’ONU en Côte d’Ivoire. «Nous accusons Sarkozy d’être le principal organisateur des troubles en Côte d’Ivoire, c’est lui qui est à la manœuvre empêchant toute tentative de dialogue», a-t-il dit. «Nous dénonçons la complicité de ces deux forces (Licorne et Onuci) (...) avec les rebelles» qui se livrent à des «braquages, pillages, exactions contre les civils», a-t-il ajouté.
À ce titre, un avocat français a affirmé qu’il allait déposer une requête contre la France devant la Cour internationale de Justice car, estime-t-il, elle a violé la résolution 1975 du Conseil de sécurité de l’ONU (qui autorise la destruction des armes lourdes pour protéger les civils) en soutenant Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com