A.S.G. : Réussir la reprise pour ne pas hypothéquer l’avenir





L’ASG n’a rien laissé au hasard en prévision de la rencontre de samedi face au CA, mais également le déplacement de la semaine prochaine à La Marsa.
Les choses sérieuses commenceront à partir de ce week-end pour l’ASG avec la reprise de la compétition et la rencontre face à une équipe clubiste, fière de sa qualification aux 8es de finale de la Ligue des champions. Une rencontre que les camarades de Zrelli sont tenus de négocier avec beaucoup de précaution et de doigté. Une victoire leur donnera des ailes, une défaite pourrait constituer un tournant difficile, d’autant plus que les Gabésiens auront à effectuer un déplacement périlleux au cours de la prochaine journée.
L’ASG n’a pas été gâté pour son retour en L1. Ses deux défaites des deux premières journées à El Menzah face respectivement au ST et au CA, ont compliqué la mission de cette jeune équipe qui a pourtant opéré de grands investissements à l’intersaison pour jouer d’égal à égal avec les autres locataires de la L1.
Et comme un mauvais résultat en appelle un autre, les contreperformances de la Zliza se sont succédé, et les entraîneurs avec. Mohamed Kouki qui a assuré l’accession a vite fait de céder sa place à Zaâboub, remplacé à son tour par Mohamed Jouirou, (après un bref intervalle de Moncef Gheraïri), qui a très vite jeté l’éponge. Finalement c’est Adel Sellimi qui a pris la relève et après une belle victoire face au ST, il aura la lourde tâche de mener les siens contre «son» CA.
Mais au-delà de cette rencontre, l’ASG aura à préparer le reste de son parcours et particulièrement son prochain match à La Marsa, où il aura à rencontrer l’ASM concerné également par le maintien. Les Gabésiens qui sont logés à la 12e place à seulement 4 points de la lanterne rouge et un petit point d’EGSG avant-dernier au classement général, auront l’avantage de recevoir durant la phase retour tous leurs concurrents directs, soit l’OB, l’ESZ, l’EGSG, ainsi que le CSHL, et le CAB avec six déplacements dont celui de La Marsa, un second à Kairouan et à Hammam Sousse lors de la journée de clôture. L’ASG se déplacera également à Sousse et Sfax.
Ce calendrier constituera sans aucun doute un stimulant pour la bande à Sellimi capable de réussir sa mission malgré un effectif modeste et des moyens financiers assez réduits, mais en contrepartie, cette sympathique équipe peut s’enorgueillir d’avoir un groupe solidaire, dynamique et qui n’épargne aucun effort pour se surpasser et être à la hauteur de sa mission. Et pour cela nous ne voulons comme exemples que ses deux victoires face au leader et au ST, avec la manière en plus.
La tâche des Gabésiens ne sera pas de tout repos, mais la trêve aidant, Adel Sellimi a pu parfaire la préparation des siens surtout sur le plan de la condition physique assez précaire en début de saison, et qui sera d’une importance capitale pour cette fin de saison, surtout si la ligue optera pour l’organisation de deux rencontres par semaine pour boucler la saison dans les délais prescrits.
En effet tout au long de cette période de préparation, l’entraîneur des sudistes a insisté sur le côté physique, mais également sur les options tactiques qu’il envisage de mettre en application lors des prochaines rencontres. Ces deux chapitres ont constitué le gros du travail accompli depuis la reprise, soit depuis le début du mois de février, avec à la clé quelques rencontres amicales qui ont servi de test grandeur nature en prévision du retour à la compétition.


MEHDI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com