Tourisme de croisière : Ils sont de retour !





Les premiers croisiéristes de l’après-révolution sont arrivés hier au port de La Goulette. Ils sont de nationalités différentes, riches et ont une bonne impression sur la Tunisie et les Tunisiens. Reportage.
L’activité des croisières a marqué le pas en raison des derniers événements survenus en Tunisie. Avant le 14 janvier, le port de La Goulette accueillait deux bateaux de croisières, par jour, un chiffre qui augmente sensiblement durant la haute saison. Tout laisse à croire que le secteur amorce un nouveau départ prometteur avec l’accostage hier au port de La Goulette d’un navire luxueux ayant à son bord plus de 92 croisiéristes de différentes nationalités dont notamment des Américains. Il s’agit d’une traversée transatlantique. Le navire venant des Etats-Unis débarque chez nous pour la première fois. Il a touché le quai à 8 heures du matin. Les touristes ont pris illico les bus qui les attendaient pour les emmener d’abord au musée du Bardo. Une tournée au centre de la capitale et les Souks de la Médina figurait également au programme spécialement conçu pour ces visiteurs. Après le déjeuner dans un restaurant de la Médina, le groupe s’est rendu au village de Sidi Bou Said et à Carthage, deux sites incontournables qui résument de manière éloquente la civilisation millénaire de notre pays. Ils étaient tous ravis et subjugués par la richesse du patrimoine culturel de la Tunisie et gardent un excellent souvenir de ce périple exotique qui leur a permis de connaître une autre culture dans un pays qui ne cesse d’accaparer les feux de la rampe internationale. C’est que la révolution tunisienne n’est pas passée inaperçue pour ces touristes venus chercher le dépaysement et découvrir de visu un peuple fier qui a réussi grâce à sa détermination et sa force de caractère à mettre fin à un des plus grands régimes despotes du monde arabe. Mais qu’est-ce qui a bien pu motiver le voyage entrepris par ces globes-trotters?
Walter Tschinker, croisiériste, nous a déclaré qu’il a été ébloui par la richesse du pays en matière d’architecture surtout la Médina. Et de renchérir : «Franchement, la Tunisie est l’un des pays les plus merveilleux de la Méditerranée. J’ai énormément admiré les monuments et les mosquées de la Médina. C’est ma première visite en Tunisie et je compte retourner pour découvrir un peu plus sur ce magnifique pays. Les gens étaient très sympas et nous avons passé de beaux moments qui resteront à jamais gravés dans nos mémoires».
Une Tunisie attachante
Pour sa part, John Wintler, croisiériste lui aussi, affirme qu’il est très heureux de cette petite visite en Tunisie. Il abonde dans ce sens: «Nous avons passé une très belle journée en Tunisie. J’ai trop adoré les mosaïques et les pièces archéologiques au musée du Bardo. Vous avez une histoire très riche et diversifiée. Certes, quelques heures ne sont pas suffisantes pour découvrir la Tunisie, mais nous sommes ravis de cette tournée».
Sourire sur les lèvres, Susan McCall, croisiériste venue des Etats-Unis, a été bienheureuse de retourner en Tunisie, un pays qu’elle a visité 11 fois. Elle poursuit en ces termes : «Chaque année, la destination Tunisie est sur la liste des pays que je visitais. J’ai de la nostalgie pour ce pays que j’adore énormément et que je trouve d’une visite à une autre de plus en plus magnifique. Entre moi et la Tunisie, toute une histoire d’admiration et de considération.»
Son mari, Marsh McCall, nous a indiqué que le motif de sa visite en Tunisie, est de voir le pays qu’il connaissait bien après la révolution. Satisfait d’être de nouveau sur les lieux, il affirme que la destination Tunisie figure toujours dans ses vacances. Dans cette même optique il enchaîne : «Je me souviens de chaque visite et de chaque moment que je passe parmi vous. Je suis fier de retourner après la révolution et de voir le pays que j’adore récupérer sa dignité et sa liberté. La visite d’aujourd’hui est, certes, la meilleure puisqu’elle s’inscrit à un moment où le pays est en train d’écrire une nouvelle page de son histoire.»
Les mains remplis de souvenirs et de cadeaux, Laura Devedo nous a déclaré qu’elle a bien profité de sa première visite en Tunisie. Et d’ajouter: «C’est la première fois que je viens en croisière, et sincèrement j’ai admiré ce petit pays méditerranéen. La journée était bien animée et nous avons passé un bon moment de distraction. J’aimerais bien retourner en Tunisie et découvrir ce pays agréable surtout Sidi Bou Said que j’ai trop aimé.»
De retour au port une troupe folklorique attendait les visiteurs et a mis de l’ambiance à leur intention. Eux qui ont été accueillis par les applaudissements des citoyens à l’Avenue Bourguiba n’avaient sur les lèvres que des «Yes, we will come-back», traduisez: «Nous retournerons». Ce n’est donc qu’un au revoir en attendant de réaccoster dans cette «petite Tunisie si attachante». Bon vent!


Walid BOUROUIS




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com