Arrestation des auteurs des actes de pillage et de saccage à Kalaât Senan





Les auteurs des actes de pillage et de saccage commis, samedi dernier, dans la ville frontalière de Kalaât Senan (Le Kef) ont été arrêtés, hier à l’aube, en leur possession des armes blanches et des marchandises volées.
Selon le correspondant de l’Agence TAP au Kef, 23 personnes dont 5 femmes ont été arrêtées par les forces de sécurité et l’armée nationale, et de grandes quantités d’armes blanches et de marchandises volées qui étaient en leur possession ont été saisies.
Les suspects ont été traduits en justice et leurs complices ont été identifiés.


Arrestation de plusieurs criminels à Béja
L’un des auteurs du vol du collège «Ibnou Sahl» à Testour (gouvernorat de Béja) a été arrêté, mercredi, en possession de deux ordinateurs sur les 13 unités volées.
Le suspect était recherché par les agents de l’ordre pour plusieurs affaires de vol dont celle de cet établissement éducatif.
Selon la correspondante de l’Agence TAP à Béja, 9 autres cambrioleurs de maisons, 6 personnes impliquées dans des affaires de consommation et de trafic de drogue et 4 individus en possession d’armes blanches ont, également, été arrêtés.
La situation sécuritaire s’est nettement améliorée à Béja, ces derniers jours, grâce aux patrouilles effectuées, en permanence, par les forces de l’ordre.


L’UE salue le principe de parité hommes-femmes
«En mettant les principes de parité au cœur de toutes les réformes politiques, la Tunisie peut être un modèle d’innovation dans la région et au-delà» (Ashton) «En mettant les principes de parité au cœur de toutes les réformes politiques, la Tunisie peut être un modèle d’innovation dans la région et au-delà», a déclaré, hier, la Haute représentante de l’Union Européenne (UE) pour les Affaires étrangères Catherine Ashton.
Cette décision «démontre que la Tunisie entend assurer la pleine participation des femmes à la vie politique», s’est félicitée Mme Ashton dans un communiqué en notant que les Tunisiennes ont joué «un rôle clé dans la révolution».
«Maintenant, la Tunisie a l’occasion de consolider davantage l’égalité des sexes et mettre fin à toutes les formes de discrimination contre les femmes en droit et en pratique», a-t-elle ajouté.
La Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, la réforme politique et la transition démocratique chargée de préparer les élections du 24 juillet de l’assemblée constituante a opté, lundi soir, pour un scrutin de listes à la proportionnelle au plus fort reste et respectant la parité hommes-femmes.


Le Mouvement Ettajdid : L’instauration du principe de la parité est un pas historique
L’instauration de la parité hommes-femmes par le décret-loi sur les élections de l’Assemblée constituante adopté, lundi 11 avril, par la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique, est un pas ‘’historique’’, a estimé le mouvement Ettajdid.
Le mouvement ajoute, dans un communiqué rendu public, mercredi, qu’il ‘’est de la responsabilité de l’ensemble du peuple tunisien et de ses forces progressistes, en particulier, de faire de ce principe un acquis irréversible et une réalité effective de la vie politique tunisienne’’.
Il a appelé le gouvernement provisoire à prendre les dispositions nécessaires pour mettre en application ‘’ce principe révolutionnaire, dans les plus brefs délais, par la promulgation du décret-loi relatif au code électoral, soulignant qu’il ‘’continuera d’agir pour que l’égalité totale entre hommes et femmes soit inscrite dans la constitution’’.
Zaghouan : Entrée en phase de production de 14 projets industriels
Quatorze projets industriels, ayant généré, au total, 688 postes d’emploi, sont entrés en phase de production, au cours du premier trimestre 2011, moyennant des investissements globaux de 68 millions 303 mille dinars.
Le directeur régional de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation, à Zaghouan, M. Souheil Arfaoui, a indiqué que le lancement d’une briqueterie, à Bir Mecherga, moyennant des investissements de 45 millions de dinars est un indice que la région n’a pas cessé de polariser d’importants investissements industriels, après la révolution.
Au cours de la même période, 34 promoteurs industriels ont déclaré leur intention de créer des projets devant générer 835 postes d’emploi moyennant des investissements globaux estimés à 43.347.000 dinars.
Parmi ces projets, huit seront totalement destinés à l’exportation, pour un coût global de l’ordre de 8 millions de dinars.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com