Manifestation : Syndicat des écrivains tunisiens : Des plumes en colère





Un rassemblement de protestation sera organisé demain à 14h00, devant le Théâtre de la Ville de Tunis, par le syndicat des écrivains tunisiens. Les raisons de la colère.
C’est encore un dossier titanesque au ministère de la Culture et de la sauvegarde du patrimoine. Tant de problèmes à régler, tant de structures et de législations à revoir pour un nouveau départ. Un vrai. Que de revendications ! Et les opérations de toilettage menées par le ministre de la Culture ne semblent pas convaincre, voire atténuer la colère des artistes et apaiser leurs maux. Après les hommes de théâtre, les cinéastes, les chercheurs de l’Institut national du patrimoine, les techniciens de cinéma…, c’est au tour des écrivains tunisiens d’exprimer leur colère et leur indignation face à certaines pratiques qui restent à leur sens «douteuses».
Dans un communiqué de presse, le Secrétaire général du syndicat des écrivains tunisiens, Lassaâd Ben Hassine, a expliqué les raisons d’un mécontentement profond et de la décision de procéder à un rassemblement de protestation pacifique, demain à 14h00, devant le Théâtre de la Ville de Tunis.
«Le syndicat des écrivains tunisiens dénonce la violence physique contre l’écrivain Selim Sassi et la tentative d’agresser deux créateurs, Jamel Jelassi et Mohamed Hédi Oueslati. Il affirme son soutien absolu à l’écrivain Zied Abdelkader qui a été limogé de la direction de la maison de la culture de Redeyef, endossant toutes les responsabilités à la direction régionale de Gafsa», a précisé le Secrétaire général du syndicat, dans le communiqué, s’interrogeant également sur l’indifférence inexpliquée du ministre de la Culture qui a promis au bureau d’assister à la commission d’achat. Chose promise mais pas faite.
Refusant cette exclusion, défendant la liberté d’expression et le droit à la différence, le Syndicat des écrivains tunisiens a annoncé l’organisation demain, à partir de 14h00, d’un rassemblement de protestation… Un dossier à suivre !


Imen ABDERRAHMANI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com